Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Digestion - Métabolisme

Capacité du système PDI à prédire les quantités d’azote alpha-aminé absorbées en veine porte chez les ruminants

LONCKE C. (1), ORTIGUES-MARTY I. (1), VERNET J. (1), LAPIERRE H. (2), SAUVANT D. (3), NOZIERE P. (1)

(1) INRA UR1213 Unité de recherches sur les herbivores, Theix, F63122 St Genès Champanelle

(2) Dairy and Swine Research and Development Centre, Agri & Agri Food, Canada, Sherbrooke, Québec JIM IZ3Canada

(3) INRA UMR 791, Physiologie de la nutrition et alimentation, INRA-AgroParisTech, F75231, Paris

INTRODUCTION

La compréhension et la prédiction des réponses animales aux pratiques alimentaires nécessitent de connaître les quantités et la nature des nutriments mis à disposition puis utilisés par l’animal. Ainsi, l’apparition nette en veine porte (ANP) des principaux nutriments énergétiques a pu être prédite avec le système INRA (2007) d’évaluation des aliments pour ruminants (Loncke et al., 2008). Lapierre et al. (2007) ont montré que la quantité d’azote alpha aminé (N-αA) apparaissant en veine porte pouvait être prédite à partir des quantités d’azote ingéré, mais que les relations pourraient différer selon les espèces (ovins vs. bovins), effet cependant confondu avec des caractéristiques des rations. L’objectif de ce travail est d’évaluer la capacité du système PDI (protéines digestibles dans l’intestin, INRA 2007) à prédire la quantité d’N-αA apparaissant en veine porte.

Alimentation | Digestion - Métabolisme

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière