Tous les textes des 3R

Comportement alimentaire

Alimentation | Caprins | Comportement alimentaire | Digestion - Métabolisme

Modélisation des épisodes d’acidose sub-clinique et du comportement alimentaire associé : application à la chèvre laitière

DESNOYERS M. (1), GIGER-REVERDIN S. (1), DUVAUX-PONTER C. (1), LEBARBIER E. (2), SAUVANT D. (1)

(1) UMR INRA AgroParisTech physiologie de la nutrition et alimentation, 16 rue Claude Bernard 75231 Paris Cedex 05

(2) UMR INRA AgroParisTech mathématique et informatique appliquées, 16 rue Claude Bernard 75231 Paris Cedex 05

RESUME

L’acidose sub-clinique est un problème majeur des élevages intensifs de ruminants. Elle est caractérisée par des épisodes de perturbations ponctuelles et brutales d’un état d’équilibre, pendant lequel les animaux ingèrent et produisent, en moyenne, à leur potentiel. Les épisodes d’acidose ont été très peu décrits jusqu’alors. Une expérience a été réalisée sur douze chèvres laitières canulées recevant un régime riche en concentré, afin de mettre en évidence ces épisodes et leurs conséquences sur la production et le comportement des animaux. Pour cela, des mesures quotidiennes d’ingestion et de production ainsi que des mesures en continu d’ingestion, de mastication et de pH ont été réalisées. La modélisation des épisodes d’acidose a permis de montrer qu’ils se caractérisent par une chute brutale de pH ruminal, suivie d’une chute d’ingestion, puis d’une chute de production laitière. La chute de pH ruminal est suivie d’une période pendant laquelle le pH est relativement élevé, puis d’un lent retour à la normale. Ces épisodes peuvent avoir des conséquences sur l’ingestion et la production laitière pendant plus de trois semaines. La modélisation de l’ingestion, grâce au développement d’une méthode d’analyse par segmentation / classification a permis de montrer que les épisodes d’acidose s’accompagnent d’une désorganisation de l’ingestion. En particulier, le temps passé à ingérer rapidement diminue au profit de celui passé à ingérer lentement. L’analyse simultanée des cinétiques d’ingestion, de rumination et de pH ruminal a ensuite montré que cette désorganisation du comportement d’ingestion entraînait une désorganisation du comportement de rumination. Ces phénomènes sont associés à une stabilisation de la cinétique de pH ruminal qui reste toujours au-dessus du seuil de 6,0.

Alimentation | Caprins | Comportement alimentaire | Digestion - Métabolisme

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière