Tous les textes des 3R

"Omiques"

Bovins laitiers | Génétique | Génomique

Intérêt du typage des embryons dans un programme de sélection assistée par marqueurs en bovins laitiers

COLLEAU J.J. (1), FRITZ S. (2),PONSART C. (3), LE BOURHIS D. (3), LACAZE S.(4) , TISSIER M.(5), MERVANT G.(5),

AMIGUES Y.(6) .DRUET T.(7), MALAFOSSE A.(2),.BOICHARD D.(1), HUMBLOT P.(3)

(1) INRA, DGA, SGQA, 78352 Jouy en Josas cedex

(2) UNCEIA, Dept Fédéral5149 Rue de Bercy ,75012 Paris,

(3) UNCEIA, Dept R&D, 13 rue Jouêt, 94704 Maisons-Alfort

(4) MIDATEST, Les Nauzes, 81580 Soual

(5) UMOTEST, Les Soudanières BP2, 01250 Ceyzeriat

(6) LABOGENA Domaine de Vilvert 78352 Jouy en Josas cedex

(7)Unité de Génomique Animale, Université de Liège, 1 Avenue de l’Hôpital B-34, 4000 Liège

RESUME

La sélection assistée par marqueurs (SAM) des jeunes mâles de race laitière à mettre en testage sur descendance peut varier suivant le moment du typage. Les variantes actuelles sont la SAM-s où le typage a lieu après l’entrée en station et la SAM-f où le typage a lieu en ferme. Une variante nouvelle possible est la SAM-e où les embryons sont sexés et les embryons mâles sont typés. L’intérêt relatif des trois types de SAM a été évalué par simulation rétrospective sur une série de trois cent soixante douze veaux Montbéliards, sélectionnés suivant la SAM-s, dont deux cent dix issus de transplantation embryonnaire. La contrainte majeure a été que les coûts globaux de la sélection soient identiques. Le critère d’efficacité a été le niveau moyen des cent dix meilleurs animaux à la sortie de la station, pour l’index de synthèse SAM (ISS). La mise en œuvre de la SAM-e a entraîné une réduction d’environ 20 % tant des effectifs à mettre en station que des embryons à poser. La mise en œuvre de la SAM-f n’a nécessité qu’une réduction de 4 % des effectifs mis en station. Il s’est avéré que les performances de la SAM-e et la SAM-f ont été supérieures à celles de la SAM-s, permettant d’augmenter, de 12 et 31 % respectivement, la différentielle de sélection entre la conception et la sortie de station à un an. Les résultats obtenus sur la SAM-f confortent le développement actuel du typage en ferme. La SAM-e, plus exigeante au point de vue technique, représente aussi un progrès. La méthodologie de l’évaluation assistée par marqueurs est elle-même en pleine évolution et susceptible d’améliorer la qualité des évaluations génétiques, notamment celles des embryons. Dans ce nouveau contexte, il sera néanmoins utile de comparer les performances relatives de SAM-e et de SAM-f, avec les contraintes économiques toujours en arrière-plan.

Bovins laitiers | Génétique | Génomique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière