Tous les textes des 3R

"Omiques"

Bovins laitiers | Génétique | Génomique | Qualité lait

Effet du polymorphisme (AA/GC) au locus DGAT1 sur l’activité transcriptionnelle du tissu mammaire bovin, sur la composition du lait et sur les caractéristiques des globules gras et des micelles de caséines

FAUCON F. (1,2), REBOURS E. (1), BERNARD L. (3), HURTAUD C. (4), MIRANDA G. (1), MENARD O. (5), DHORNE-POLLET S. (1), BEVILACQUA C. (1), LARROQUE H. (6), GALLARD Y. (7), LEROUX C. (3), MARTIN P.(1)

(1) INRA, UR1196 génomique et physiologie de la lactation, équipe GEL-PICT, F-78352 Jouy-en-Josas

(2) Institut de l’élevage, F-75012 Paris

(3) INRA, UR1213 herbivores, équipe TALL, F-63122 Saint-Genès-Champanelle

(4) INRA, AgroCampus ouest, UMR1080 production du lait, F-35590 Saint-Gilles

(5) INRA, AgroCampus ouest, UMR1253 science et technologie du lait et de l’œuf, F-35042 Rennes

(6) INRA, UR337 station de génétique quantitative et appliquée, F-78352 Jouy-en-Josas

(7) INRA, UE326 unité expérimentale du Pin-au-Haras, F-61310 Exmes

RESUME

La recherche de QTL laitiers bovins affectant la matière grasse laitière (MGL) a conduit à l’identification d’un polymorphisme (AA vs. GC) au niveau du gène spécifiant l’enzyme Diacylglycérol Acyltransferase 1 (DGAT1) impliquée dans l’étape ultime et limitante de la synthèse des triglycérides, qui composent majoritairement (97 %) la MGL. Ce polymorphisme modifie la séquence en acides aminés de la protéine (K232A), ce qui entraîne une réduction de la vitesse maximale de la réaction catalysée par DGAT1 et donc de son efficacité. Notre objectif était d’étudier l’effet de ce polymorphisme : d’une part sur la composition et les caractéristiques des structures supramoléculaires du lait (globules gras et micelles de caséines), et d’autre part sur le transcriptome de la région sécrétrice du tissu mammaire. Pour cela, sept couples de vaches laitières pleine-sœurs ou demi-sœurs (même père) et de génotypes opposés (homozygotes AA/AA et GC/GC) au locus DGAT1 ont été choisis au sein du dispositif de détection de QTL laitiers (croisement Holstein x Normande) mis en place sur l’installation expérimentale du Pin-au-Haras. La taille et la composition des globules gras et des micelles de caséines des laits ont été analysées. Une étude transcriptomique a été réalisée à partir des ARN totaux extraits de biopsies de tissu mammaire et hybridés sur des lames bovines 22K produites par le CRB de Jouy-en-Josas et des lames bovines 4x44K d’Agilent Technologies. L’analyse des laits confirme une diminution du taux butyreux (TB) et montre une réduction de la taille des globules gras pour les individus de génotype GC/GC (A232), associé à un TB faible. La composition en acides gras des laits varie dans le sens d’une augmentation de l’acide myristique (C14 :0) et des acides gras longs et insaturés (C18 :1 et C20 :1) chez des individus homozygotes pour l’allèle GC (A232). L’analyse transcriptomique a mis en évidence 1496 gènes différemment exprimés entre les deux génotypes au locus DGAT1. Ces gènes sont principalement impliqués dans les voies du métabolisme glucidique et lipidique.

Bovins laitiers | Génétique | Génomique | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière