Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Autre filière/espèce | Environnement | Qualité des produits | Qualité lait

Interaction du plomb et du cadmium avec les bactéries lactiques du lait de chamelle cru et fermenté

AKHMETSADYKOVA SH. (1,2), LOISEAU G. (2), FAYE B. (3), KONUSPAYEVA G. (1,2)

(1) Kazakh State University Al Farabi, 71 av. Al-Farabi, 050121 Almaty, Kazakhstan

(2) UMR Qualisud, CIRAD, TA B-95/16, 73, rue J.-F. Breton, 34398 Montpellier Cedex 5, France

(3) CIRAD – ES, campus international de Baillarguet, TA C-DIR/B 34398 Montpellier Cedex 5, France

INTRODUCTION

Le Kazakhstan est connu pour avoir subi de nombreuses atteintes à l’environnement. Il existe des facteurs de pollution variés liés en particulier à l’industrie des polymétaux et la production de pétrole. Les activités agricoles intensives, quant à elles, se sont accompagnées de la dégradation des sols par salinisation, de l’érosion éolienne, de la désertification. Les essais atomiques ont provoqué des contaminations radioactives à différentes échelles. La pollution des sols de certaines régions par le plomb (Pb) et le cadmium (Cd) est un danger pour la santé des consommateurs de produits laitiers car ces métaux se concentrent tout au long de la chaîne alimentaire. Le lait de chamelle et le shubat, son dérivé fermenté, sont affectés par ces contaminations. Cependant, la fermentation lactique du shubat pourrait permettre de diminuer la disponibilité de ces métaux dans le tractus digestif des consommateurs car certaines souches de bactéries lactiques sont capables d’adsorber ces métaux qui seraient ensuite éliminés dans les selles. L’objectif de ce travail préliminaire a été d’évaluer la capacité des souches de bactéries lactiques isolées du shubat à adsorber Pb, Cd tant sur le plan qualitatif que quantitatif.

Autre filière/espèce | Environnement | Qualité des produits | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière