Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait | Traite

Effets de la réduction de la fréquence de traite sur les concentrations en vitamines et caroténoïdes du lait de vache

GRAULET B. (1), MARTIN B. (1), POMIÈS D. (1, 2)

(1) INRA, UR1213, Unité de recherches sur les herbivores, 63122 St-Genès Champanelle

(2) INRA, UE1296, Unité expérimentale des monts d’Auvergne, 63210 Orcival

INTRODUCTION

La réduction de la fréquence de traite (monotraite) correspond à une diminution des contraintes de travail pour l’éleveur. Elle s’accompagne d’une réduction relativement importante de la production laitière (de 25 à 40 %) et de l’augmentation des concentrations en matières utiles, protéines et matières grasses (Rémond et Pomiès, 2005). Elle pourrait donc également entraîner une augmentation des concentrations en micronutriments liposolubles.
L’objectif de cette étude était d’une part de vérifier si la pratique de la monotraite permet d’augmenter les concentrations en vitamines A et E et en caroténoïdes du lait, d’autre part de tenter de limiter la chute de production par la stimulation fréquente de la mamelle en conservant le veau avec sa mère et d’observer les conséquences sur la composition du lait.

Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait | Traite

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière