• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Conduite en monotraite chez la chèvre alpine : application dès la mise bas ou après une à trois semaines de traite biquotidienne ou de conduite mixte monotraite / tétée ?

    KOMARA M., MARNET P.G.

    UMR 1080, INRA-AGROCAMPUS OUEST production du lait, domaine de la Prise, 35590 Saint Gilles, France

    RESUME

    Différentes modalités et durées de conduite de traite des chèvres, avant application de la monotraite, ont été testées pour réduire l’impact négatif de la monotraite sur la production laitière. Sur les six premiers mois de lactation la différence entre les lots en monotraite et traite biquotidienne fut plus élevée qu’à l’accoutumée (-33,3 %) en particulier chez les primipares comparées aux multipares (-39,3 % vs. -27,6 %). La traite biquotidienne et la conduite mixte monotraite / tétée avant le passage en monotraite réduisent significativement la perte en lait au passage en monotraite (-20,7 à -25,2 % de perte respectivement) et gomment les différences entre parité. Par rapport au lot en traite biquotidienne, aucune des conduites testées n’a eu d’impact sur le taux butyreux, le taux de lactose et la concentration en cellules somatiques, mais toutes ont donné un enrichissement du taux protéique, équivalent quelle que soit la conduite pré-monotraite. La durée d’application de la traite biquotidienne ou de la conduite mixte (une ou trois semaines) n’a pas eu d’effet significatif, suggérant qu’une semaine de traitement serait déjà suffisante, y compris pour les primipares qui en profitent le plus.

    Télécharger le fichier PDF (457.8 ko)

    Voir tous les textes de : Komara M. | Marnet P-G.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Caprins | Traite | Travail

    Autres textes des

    3R 2009 - Séance :

    Travail

    Motivations, pratiques et résultats de seize éleveurs bretons se ménageant cinq à six mois sans vêlage 

    TROU G., GAUDILLIERE N., DISENHAUS C., JOUANNE D., LE GUENIC M., PORTIER B., ROGER P.

    Réduction du temps de travail d’alimentation en bâtiment des bovins viande : distribution des rations trois fois par semaine 

    Bastien D., Chaigneau F., Molle J.

    Affiche • Eleveurs et travail : des enquêtes pour préparer l’action en Picardie 

    GEDOUIN M., KLING-EVEILLARD F., BEGUIN E., MACHEFER J., REMY D.

    Affiche • Pratique de l’allaitement maternel triple par des brebis : résultats préliminaires 

    FRANCOIS D., BOURDILLON Y., FASSIER T., BOUVIER F., BIBE B., BOUIX J.

    Affiche • Intérêt de la couverture végétale des silos d’ensilage de maïs en remplacement de bâches plastiques et de pneumatiques usagés 

    CHAPUIS D., LEUTHREAU. A

    Affiche • Simplification de l’allaitement des veaux en élevage laitier 

    PORHIEL J.Y., LE PICHON D.

    Affiche • Gestion de l’allaitement et du post-sevrage des veaux d’élevage laitier 

    BRUNSCHWIG P., PLOUZIN D.

    Affiche • Réduction de la fréquence de l’alimentation des jeunes bovins engraissés avec un mélange fermier 

    LE PICHON D., GUILLAUME A.

    Affiche • Trois distributions de maïs par semaine au lieu de sept pour les génisses laitières 

    PORHIEL J.Y.

    Affiche • Rations sèches pour vaches laitières : résultats d’enquête en élevages 

    LOSQ G., BRUNSCHWIG P.

    Affiche • Affourrager les vaches laitières une fois par semaine pour réduire le temps d’alimentation 

    SEITE Y., BROCARD V., PORTIER B., REALLAND B., LOSQ G.

    Affiche • Réduire le temps de traite par la dépose précoce du faisceau trayeur, en race Montbéliarde 

    COURTOT L., DUPUITS G., CHAPUIS D.

    Affiche • La traite des vaches laitières une fois par jour : suivi d’un réseau de quinze élevages en Bretagne 

    PORTIER B., BROCARD V., HERISSET R., LOSQ G., PEYRIN M., TROU G.

    Affiche • Des solutions pour alléger le travail d’astreinte dans les systèmes laitiers 

    LOSQ G., PORHIEL J.Y., PORTIER B., SEITE Y ., TROU G.

    Affiche • Le pâturage continu permet-il de diminuer le temps de travail ? Résultats en bovins viande 

    BASTIEN D., CHAIGNEAU F., MOLLE J.

    Affiche • Conditions préalables à l’utilisation à grande échelle de l’identification électronique des bovins et des petits ruminants 

    DUROY S., HOLTZ J., BALVAY B., MERCIER L., MARGUIN L.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés