Tous les textes des 3R

Travail

Alimentation | Fourrage | Travail

Intérêt de la couverture végétale des silos d’ensilage de maïs en remplacement de bâches plastiques et de pneumatiques usagés

CHAPUIS D., LEUTHREAU. A

Chambre d’agriculture de Saône-et-Loire, BP 522, 71010 MACON Cedex

INTRODUCTION

L’utilisation d’une couverture végétale sur les silos couloir d’ensilage de maïs de plus de 2 m de haut semble être une alternative à l’utilisation de bâches et de pneumatiques usagés. Certains éleveurs ont adopté cette technique afin de gagner du temps et pour réduire la pénibilité. Le couvert végétal (CV), résultant du semis de 0,5 à 3 kg / m2 d’orge sur le silo, meurt en fin d’hiver et assure une couche de 10 à 15 cm constituée d’ensilage dégradé, de chevelu racinaire et de résidus d’orge, qui s’enlève facilement par plaques. L’ensilage qui est sous cette couche est distribué dans son intégralité. Pour évaluer l’efficacité réelle de cette technique et ses impacts sanitaires et économiques, nous avons mis en place un protocole d’observation avec pour objectif d’évaluer les pertes en quantité et en qualité de l’ensilage, le temps passé, la pénibilité et les effets sur la production et la qualité du lait.

Alimentation | Fourrage | Travail

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière