Tous les textes des 3R

Elevage et Environnement

Aliment concentré | Bovins laitiers | Environnement

Quelle relation entre production de méthane par les vaches et profil en acides gras du lait ?

WEILL P. (1), RENNAUD JP. (2), CHESNEAU G. (1)

(1) Valorex, La Messayais, 35- Combourtillé – France

(2) Danone groupe, 93- St Ouen - France

INTRODUCTION

L’emploi de graines de lin extrudées riches en C18 :3 n-3 dans l’alimentation de la vache laitière modifie en profondeur la composition en acides gras du lait avec notamment une moindre production d’acides gras saturés (AGS) et davantage d’oméga 3 (Hurtaud et al., 2006, Mathieu et al., 2008, Moallem et al., 2009, Kerhoas et al., 2008). Parallèlement, l’incorporation de graines de lin permet également de réduire les émissions de méthane entérique (CH4) (Czerkawsky et al., 1966, Machmüller et al., 2000, Martin et al., 2006, Martin et al., 2008).
Il devient donc intéressant de chercher à lier ces deux effets concomitants. L’objectif de ce travail est de 1) dégager les mécanismes physiologiques permettant de lier la production de méthane et la composition en acides gras du lait par voie bibliographique, 2) établir les bases d’un modèle de prédiction entre méthane produit et acides gras du lait

Aliment concentré | Bovins laitiers | Environnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière