Tous les textes des 3R

Bien-être

Bien-être - Comportement | Bovins à viande | Bovins laitiers

L’écornage des bovins en France : état des lieux des pratiques et des représentations

KLING-EVEILLARD F., DOCKES A-C., RIBAUD D., MIRABITO L.

Institut de l’élevage – 149 rue de Bercy – 75595 Paris cedex 12

RESUME

L’écornage des bovins est une pratique très répandue en France où il concerne environ 87 % des élevages laitiers et 60 % des élevages allaitants. La proportion est plus élevée quand les animaux sont en stabulation libre plutôt qu’en étable entravée. Deux motivations principales ressortent en faveur de l’écornage : la sécurité de l’éleveur et celle des animaux entre eux. Pour beaucoup d’éleveurs, la stabulation libre impose de conduire des animaux sans cornes. L’écornage d’animaux jeunes est quasi-systématique en élevage laitier. L’écornage adulte est plus fréquent en élevage allaitant. Beaucoup d’éleveurs n’aiment pas écorner les animaux. Ils évoquent une intervention à la fois difficile à réaliser voire dangereuse pour eux, et peu appréciée des animaux, source d’inconfort voire de douleur. La majorité des éleveurs interrogés souhaitent ne pas changer, mais poursuivre avec des animaux avec cornes ou sans cornes, portés par des motivations fortes dans un cas comme dans l’autre. Un consensus se dégage des discours sur les méthodes en faveur de l’écornage d’animaux jeunes.

Bien-être - Comportement | Bovins à viande | Bovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière