Tous les textes des 3R

Santé - Sécurité des aliments

Caprins | Ovins à viande | Parasitisme | Pâturage | Santé animale

Contrôle intégré du parasitisme gastro-intestinal des petits ruminants au pâturage en zone tropicale humide

MAHIEU M. (1), ARQUET R. (2), FLEURY J. (2), COPPRY O. (2), MARIE-MAGDELEINE C. (1), BOVAL M. (1), ARCHIMEDE H. (1), ALEXANDRE G. (1), BAMBOU J.-C. (1), MANDONNET N. (1)

(1) UR 143 – INRA–URZ, domaine Duclos, 97170 Petit–Bourg

(2) UE 1294 – INRA–PTEA, site de Gardel, 97160 Le Moule

RESUME

L’élevage des petits ruminants en zone tropicale humide est très affecté par le parasitisme gastro–intestinal, avec des pertes pouvant excéder 50 % du potentiel de production. La température moyenne autour de 25°C (extrêmes 15 - 35°C) et la forte hygrométrie permettent un développement rapide des nématodes parasites (environ une semaine de l’œuf déposé dans les fèces au stade larve infestante), pendant la majeure partie de l’année, même dans les régions à saison sèche marquée. Le chargement animal permis par la production fourragère est important, d’où un niveau élevé de recontamination. L’administration systématique de médicaments anthelminthiques a entraîné en quelques années la sélection de populations parasitaires résistant à la plupart des molécules utilisées. La pérennité de l’élevage des petits ruminants passe donc par l’adoption de mesures de contrôle intégré, ne faisant appel aux médicaments qu’en dernier recours, pour en prolonger l’efficacité. Il faut pour cela combiner une politique génétique adaptée, un niveau alimentaire suffisant, l’utilisation éventuelle de ressources à propriétés anthelminthiques, la gestion des populations parasitaires comme composante de la gestion du pâturage à l’échelle de tout le système d’élevage, l’association d’herbivores à spectre parasitaire différent, et des traitements anthelminthiques basés sur des diagnostics individuels (méthode Famacha©). Ces mesures devront être adaptées au contexte de chaque élevage. Quelques exemples des effets de ces méthodes appliquées à l’élevage caprin de l’INRA-PTEA en Guadeloupe sont apportés.

Caprins | Ovins à viande | Parasitisme | Pâturage | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière