Tous les textes des 3R

Détection des chaleurs

Bâtiments-Equipement | Ovins à viande | Reproduction

Suivi automatisé des chaleurs et différence de saisonnalité entre brebis Texel et Mérinos dans un environnement méditerranéen

MATON C. (1,2), BOCQUIER F. (1), DEBUS N. (1), BODIN L. (3), TEYSSIER J. (1)

(1) INRA - UMR868 Elevage des Ruminants en Régions Chaudes, 2 place Viala, 34060 Montpellier Cedex 1

(2) Montpellier SupAgro - Domaine du Merle, route d’Arles, 13300 Salon-de-Provence

(3) INRA - UR631 Station d’Amélioration Génétique des Animaux, 31326 Castanet-Tolosan Cedex

RESUME - Nous avons analysé la saisonnalité des brebis Texel (TX) par rapport à celle des brebis Mérinos d’Arles (MA), toutes les brebis étant placées en environnement méditerranéen. Nous avons confirmé par détection automatisée des chaleurs, avec un même bélier vasectomisé, que les brebis TX sont très saisonnées (durée 4 mois, de mi-septembre à mi-janvier) avec des cycles réguliers (16,7 + 0,9 jours), alors que les MA sont déjà en activité sexuelle 2 mois plus tôt (juillet) pour la moitié d’entre elles. Chez les TX, le nombre de lectures par oestrus diminue entre le début (n=17,5) et la fin de saison sexuelle (n=2,6). Les résultats obtenus chez les agnelles TX, ou les antenaises, sont beaucoup moins réguliers que ceux obtenus chez les adultes. La détection automatisée des chaleurs, moyennant un nombre de béliers suffisant, permet de caractériser la saisonnalité de la reproduction des ovins dans leur milieu d’élevage.

Bâtiments-Equipement | Ovins à viande | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière