• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Suivi automatisé des chaleurs et différence de saisonnalité entre brebis Texel et Mérinos dans un environnement méditerranéen

    MATON C. (1,2), BOCQUIER F. (1), DEBUS N. (1), BODIN L. (3), TEYSSIER J. (1)

    (1) INRA - UMR868 Elevage des Ruminants en Régions Chaudes, 2 place Viala, 34060 Montpellier Cedex 1

    (2) Montpellier SupAgro - Domaine du Merle, route d’Arles, 13300 Salon-de-Provence

    (3) INRA - UR631 Station d’Amélioration Génétique des Animaux, 31326 Castanet-Tolosan Cedex

    RESUME - Nous avons analysé la saisonnalité des brebis Texel (TX) par rapport à celle des brebis Mérinos d’Arles (MA), toutes les brebis étant placées en environnement méditerranéen. Nous avons confirmé par détection automatisée des chaleurs, avec un même bélier vasectomisé, que les brebis TX sont très saisonnées (durée 4 mois, de mi-septembre à mi-janvier) avec des cycles réguliers (16,7 + 0,9 jours), alors que les MA sont déjà en activité sexuelle 2 mois plus tôt (juillet) pour la moitié d’entre elles. Chez les TX, le nombre de lectures par oestrus diminue entre le début (n=17,5) et la fin de saison sexuelle (n=2,6). Les résultats obtenus chez les agnelles TX, ou les antenaises, sont beaucoup moins réguliers que ceux obtenus chez les adultes. La détection automatisée des chaleurs, moyennant un nombre de béliers suffisant, permet de caractériser la saisonnalité de la reproduction des ovins dans leur milieu d’élevage.

    Télécharger le fichier PDF (407 ko)

    Voir tous les textes de : Bocquier F. | Bodin L. | Debus N. | Maton C. | Teyssier J.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bâtiments-Equipement | Ovins à viande | Reproduction

    Autres textes des

    3R 2010 - Séance :

    Détection des chaleurs

    Vers une cohérence des pratiques de détection des chaleurs : intégrer la vache, l’éleveur et le système d’élevage 

    DISENHAUS C., CUTULLIC E., FRERET S., PACCARD P., PONSART C.

    Caractérisation de l’œstrus chez la vache allaitante : quantification des manifestations comportementales et facteurs de variation 

    BLANC F., PACCARD P., GATIEN J., DE LA TORRE A., PONSART C., EGAL D., KRAUSS D., DELVAL E., AGABRIEL J.

    La détection par les éleveurs des chaleurs des vaches : des pratiques et des logiques de décision très diverses 

    PONSART C., FRAPPAT B., GATIEN J., CHANVALLON A., CONSTANT F., DISENHAUS C., SEEGERS H., BLANC F., RIBAUD D., SALVETTI P., PACCARD P.

    Evaluation rétrospective de la qualité de la détection des chaleurs en troupeau bovin laitier à partir de données déjà disponibles 

    SEEGERS H., BILLON D., BOSSARD-APPER E., PONSART C., PACCARD P., DISENHAUS C., GATIEN J., SALVETTI P., GRIMARD B., CHANVALLON A., BAREILLE N.

    Essai d’un système novateur de détection des chaleurs des femelles bovines par mesure de l’activité 

    PHILIPOT JM., KRAUSS D., TROU G., PONSART C., VINET A., NOEL T., PERY C., DESCOMBES M., LE GUENIC M., JOUANNE D., CHEVALLIER A., GATIEN J., PACCARD P.

    Simplifier la détection des chaleurs des vaches laitières grâce à la vidéosurveillance : une étude dans les races Montbéliarde et Abondance 

    HETREAU T., GIROUD O., PONSART C., GATIEN J., PACCARD P., BADINAND F., BRUYERE P.

    Affiche • Approche opérationnelle de la détection des chaleurs dans les exploitations bovines en Wallonie. Collecte de données et bilan des chaleurs 

    KNAPP E., CHAPAUX Ph., ISTASSE L., DUFRASNE I., TOUATI K.

    Affiche • Impact économique d’une qualité non optimale de détection des chaleurs en troupeaux laitiers à fort niveau de production 

    SEEGERS H., BILLON D., BOSSARD-APPER E., PONSART C., BAREILLE N.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés