Tous les textes des 3R

Détection des chaleurs

Bovins laitiers | Conseil | Reproduction

Evaluation rétrospective de la qualité de la détection des chaleurs en troupeau bovin laitier à partir de données déjà disponibles

SEEGERS H. (1), BILLON D. (1), BOSSARD-APPER E. (2), PONSART C. (3), PACCARD P. (4), DISENHAUS C (5), GATIEN J. (3), SALVETTI P. (3), GRIMARD B. (6), CHANVALLON A. (1), BAREILLE N. (1)

(1) UMT Santé des Troupeaux Bovins, UMR BioEpAR ONIRIS-INRA, INSTITUT DE L’ELEVAGE, BP 40706, 44307 Nantes Cedex 03

(2) UR Systèmes d’Elevage, Groupe ESA, 55 Rue Rabelais, BP 30748, 49007 Angers Cedex 01

(3) UNCEIA R & D, 13 rue Jouët, 94703 Maisons-Alfort Cedex

(4) Institut de l’Elevage, 149, rue de Bercy, 75595 PARIS cedex 12

(5) UMR Production du lait INRA-AGROCAMPUS Ouest, 32 Rue de St Brieuc, 35042 Rennes Cedex

(6) UMR Biologie du développement et de la reproduction, INRA-ENVA, 7 Av. de Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex

RESUME

L’objectif de l’étude était de proposer et évaluer une méthode d’estimation de la qualité de la détection des chaleurs dans un troupeau laitier en se basant sur de l’information objective facilement accessible (dates de vêlage et d’insémination). La première étape a reposé sur le développement d’un modèle de simulation de troupeau laitier. Celui-ci représente les processus biologiques de reproduction (reprise de cyclicité, détectabilité des ovulations, fertilité, mortalité embryonnaire et foetale, …) ainsi que les éléments de conduite d’élevage (détection des chaleurs, délai postpartum minimum pour inséminer, stratégie de réforme, …). Ce simulateur a permis de générer des résultats de reproduction (tels que ceux qu’on peut trouver dans les bilans de reproduction) pour des scénarios où avaient été choisis des niveaux variables de sensibilité et de spécificité de la détection en combinaison avec des niveaux variables d’autres paramètres (comme la fertilité, la production laitière, et/ou les règles de conduite du troupeau). La deuxième étape a consisté en une analyse des sorties des simulations par régression multiple pas à pas pour exprimer des équations de prédiction de critères de qualité de détection en fonction des critères présents dans les bilans classiques et de quelques critères supplémentaires exprimés à partir des données permettant de calculer ces bilans. Les critères de qualité de détection prédits sont le % de chaleurs détectables détectées (avant 1ère IA, et après 1ère IA) et le % d’inséminations en l’absence de chaleurs. La troisième étape a consisté à appliquer ces formules de prédiction à un jeu de données provenant de plusieurs milliers d’exploitations pour examiner de manière critique la distribution des résultats estimés. La méthode utilisée a effectivement permis de produire des estimations largement plausibles. Un test d’évaluation complémentaire de la méthode est en cours. D’ores et déjà, une évaluation sur une échelle semi-quantitative semble être l’utilisation à préconiser pour les intervenants en exploitation plutôt que l’usage de valeurs chiffrées très précises. Cette méthode peut aussi servir à cibler des exploitations pouvant faire l’objet de propositions d’analyse-diagnostic plus approfondi.

Bovins laitiers | Conseil | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière