• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • La viande bovine en Bretagne en 2015 : enjeux pour la filière et conséquences pour la recherche appliquée

    VEILLAUX C. (1), BASTIEN D.(2), BARRE R. (3), GUILLAUME A.(4), LE PICHON D.(4), MARGUET M.(5), OFFREDO T.(6), QUEVELLEC A. (3), ROCUET T.(3), SARZEAUD P.(7), ESPINASSE R. (6),

    (1) Pôle Herbivores - Chambres d’Agriculture de Bretagne – rue Maurice Le Lannou - CS 14226- 35042 Rennes Cédex

    (2) Institut de l’élevage – Monvoisin 35650 Le Rheu

    (3) Pôle Herbivores - Chambres d’Agriculture de Bretagne – Maison de l’agriculture- 5 allée Sully – 29 322 Quimper

    (4) Pôle Herbivores - Chambres d’Agriculture de Bretagne – Station Expérimentale de Mauron – 56430 Mauron

    (5) Chambre d’Agriculture d’Ille-et-Vilaine – rue Maurice Le Lannou - CS 14226- 35042 Rennes Cédex

    (6) Pôle Herbivores - Chambres d’Agriculture de Bretagne – Maison de l’agriculture- BP 540 – 22195 Plérin Cédex

    (7) Institut de l’élevage – rue Maurice Le Lannou - CS 14226- 35042 Rennes Cédex

    RESUME

    La Bretagne est la première région laitière française et la troisième au niveau de la production de viande. Elle se singularise d’une part par une production de viande fortement issue d’animaux laitiers (72 % contre 50 % sur le plan national) et d’autre part par une forte implication des systèmes laitiers dans la production d’animaux de race à viande. Sur le territoire breton, on recense des outils d’abattage et de transformation, performants et de dimension nationale. La production bretonne ne représente que 50 % des abattages bretons. Elle diminue au fil des ans du fait de la baisse des effectifs de vaches laitières et des jeunes bovins (- 32 % sur 10 ans). Un séminaire régional regroupant 40 acteurs de la filière (abatteurs, groupements, Interprofession, responsables professionnels, …) a été organisé sur deux jours les 30 et 31 octobre 2008. Cinq scénarios ont ainsi été élaborés. Ils reposent sur le croisement entre la dynamique de la consommation (bi-segmentation dans un marché actif ou consommation en berne) et l’élément moteur de la production (la production laitière, les outils d’abattage et de découpe ou les soutiens politiques). Quatre scénarios sur cinq aboutiraient à un affaissement de la production bovine en Bretagne. Seul un pilotage par la filière pour sécuriser les approvisionnements des outils pourrait être bénéfique sur le volume de production. Le séminaire a défini les thématiques majeures pour la Recherche Appliquée : réduire les coûts de production, utilisation des bases Identification pour mieux anticiper et cerner l’offre de production afin de mieux répondre à la demande du marché.

    Télécharger le fichier PDF (515 ko)

    Voir tous les textes de : Barre R. | Bastien D. | Espinasse R. | Guillaume A. | Le Pichon D. | Marguet M. | Offredo T. | Quevellec A. | Rocuet T. | Sarzeaud P. | Veillaux C.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Bovins laitiers | Economie

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés