Tous les textes des 3R

Génétique

Génétique | Ovins à viande | Ovins laitiers

Amélioration génétique de l’adaptation des Ovins aux milieux difficiles

FRANÇOIS D. (1), ALLAIN D. (1), FOULQUIE D (2), BOISSY A. (3), JACQUIET P. (4), MORENO C.R. (1), RUPP R. (1), BODIN L. (1), HAZARD D. (1), BOUIX J. (1)

(1) INRA, UR 631, Station d’Amélioration Génétique des Animaux, Equipe GGPR, F-31320 Castanet-Tolosan

(2) INRA, UE 321, Domaine de la Fage, St Jean-et-St Paul, F-12250 Roquefort sur Soulzon

(3) INRA, UR 1213 Herbivores, Eq Adaptation & Comportements Sociaux, Theix, F-63122 St-Genès Champanelle

(4) ENVT-INRA, UMR 1225 Interactions Hôtes-Agents Pathogènes, F-31076 Toulouse

RESUME

La génétique de l’adaptation est appréhendée sous 2 approches, tout d’abord une approche globale dans laquelle est proposée une sélection in situ qui améliore globalement les caractères de production dans les conditions difficiles ce qui suppose la mise en jeu de gènes d’adaptation non identifiés. Ce mode de sélection repose sur l’utilisation de races rustiques, la mesure de caractères en fermes, le choix entre production en race pure et production en croisement.

La seconde approche consiste à identifier des caractères d’adaptation héritables et mesurables. L’exemple de la sélection ovine est traité en faisant le point sur une liste de caractères sur lesquels des recherches ont été ou sont menées. Le caractère d’adaptation au stress climatique a été étudié entre races et entre systèmes d’élevage. La survie de l’agneau a été analysée en fonction du type de toison. Les toisons jarreuses se révèlent beaucoup plus protectrices que les toisons laineuses, avec une variabilité individuelle héritable.

Pour la facilité à reproduire à contre-saison sexuelle, des variabilités entre races et intra-race ont été démontrées. L’aptitude génétique à résister aux maladies est utilisée en sélection contre la tremblante et les mammites et utilisable contre le parasitisme gastro-intestinal. La prédiction génomique utilisée pour la 1ère maladie est étudiée pour les 2 dernières. Le comportement de l’animal est étudié sous ses 3 aspects de comportement maternel, comportement social et relation homme-animal. Les résultats montrent que ces caractères sont héritables. L’aptitude de l’animal à mobiliser et à reconstituer ses réserves corporelles est un facteur majeur de l’adaptation. L’analyse de données individuelles d’Etat Corporel de brebis est en cours d’analyse pour en identifier le déterminisme génétique. Parallèlement de nouveaux phénotypes plus fins de l’Etat Corporel sont à l’étude.

Génétique | Ovins à viande | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière