Tous les textes des 3R

Systèmes non spécialisés

Bovins à viande | Bovins laitiers | Systèmes d’élevage

Quel avenir pour la polyculture–élevage ? Un cas d’étude dans le Sud-Ouest de la France

CHOISIS J.P. (1), GIBON A. (1)

(1) INRA, INP-ENSAT, UMR 1201 DYNAFOR, 31326 Castanet-Tolosan Cedex, France

INTRODUCTION

Les systèmes de polyculture-élevage, dont on met de plus en plus en avant l’intérêt pour le développement durable de l’agriculture, restent fréquents en Europe dans certaines régions aux conditions de milieu naturel difficiles. Mais le risque est grand d’y voir l’élevage abandonné au profit des grandes cultures, en raison des signaux actuels provenant de la réforme de la PAC et des marchés. Compte-tenu du rôle de la flexibilité des systèmes dans les capacités adaptatives des exploitations (Dedieu et al., 2009), une telle spécialisation affecterait la durabilité des agricultures locales dans le contexte d’incertitudes croissantes induit par la globalisation de l’économie, la libéralisation des politiques publiques et le changement climatique. Une telle évolution, en entraînant la disparition des prairies, affecterait aussi les services écologiques et socio-économiques des paysages (biodiversité, caractère culturel, esthétique, …), qui ont pris une place importante dans les stratégies de développement territorial des régions concernées. En vue d’éclairer les enjeux liés à l’avenir de polyculture-élevage, nous avons entrepris une étude de cas dans le Midi toulousain.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière