Tous les textes des 3R

Elevage à l’herbe

Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Pâturage

Relations entre période de vêlages et conduite des surfaces fourragères : étude dans des élevages laitiers herbagers du Puy-de-Dôme

JACQUOT A.L. (1,2), BLANC F. (1), LACOUR C. (3), BAUMONT R. (2), BRUNSCHWIG G. (1), AGABRIEL C. (1)

(1) Clermont Université, VetAgro Sup, UR EPR 2008.03.102, USC INRA 2005, F-63012 Clermont-Ferrand Cedex 1

(2) INRA, UR 1213 Herbivores, Theix, F-63122 Saint-Genès-Champanelle

(3) EDE 63, 11 allée Pierre de Fermat, F-63171 Aubière

INTRODUCTION

Les exploitations laitières herbagères de montagne doivent faire face à des contraintes physiques importantes qui limitent leur compétitivité sur le marché national. En zone d’AOP (Appellation d’Origine Protégée), l’adhésion à un cahier des charges est une stratégie qui permet d’augmenter la valeur ajoutée de la production. Pour garantir le lien entre produit et terroir, les cahiers des charges, en Auvergne, veulent remettre l’herbe au cœur des systèmes. Ils exigent ainsi un grand degré d’autonomie fourragère à l’échelle de l’exploitation et une utilisation modérée d’aliments concentrés. Une des voies d’amélioration de l’autonomie fourragère et alimentaire est de faire correspondre la dynamique des besoins alimentaires du troupeau avec les périodes de disponibilité herbagère et/ou les possibilités de récolte et de stockage des fourrages.
L’objectif de cette étude est de déterminer dans quelle mesure la conduite des surfaces en herbe est influencée par la répartition annuelle des besoins alimentaires du troupeau, celle-ci étant déterminée par la répartition des vêlages.

Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Pâturage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière