Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Ruminants (général)

Le mode d’action des bactéries probiotiques pour prévenir l’acidose ruminale dépend des fermentations microbiennes ruminales

LETTAT A. (1,2), NOZIERE P. (1), MORGAVI D.P. (1), SILBERBERG M. (1), BERGER C. (3) et MARTIN C. (1)

(1) INRA UR1213 Herbivores, Theix, F-63122 St Genès Champanelle

(2) Danisco France SAS, Zone d’Activités de Buxières, BP 10, F-86220 Dangé Saint Romain

(3) Danisco France SAS, 20 rue Brunel, F-75017 Paris

INTRODUCTION

L’acidose est une préoccupation majeure pour la nutrition des ruminants à haut potentiel de production. L’instabilité des fermentations microbiennes dans le rumen caractéristique de l’acidose latente pourrait être responsable des effets variables voire contradictoires des probiotiques utilisés pour prévenir cette pathologie. Nous émettons l’hypothèse que l’efficacité des probiotiques dépend de l’orientation des fermentations microbiennes ruminales. Pour tester cette hypothèse nous avons développé un modèle expérimental d’induction de l’acidose latente butyrique et propionique chez le mouton à l’entretien (Lettat et al. 2010) et évalué l’efficacité et les mécanismes d’action de bactéries probiotiques (BP) pour prévenir l’acidose ruminale.

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière