Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Ruminants (général)

Émission splanchnique de glucose en relation avec les apports alimentaires et les performances animales

LONCKE C. (1), NOZIERE P. (1), LEMOSQUET S. (2), VERNET J. (1), LAPIERRE H. (3), SAUVANT D. (4), ORTIGUES-MARTY I. (1)

(1) INRA UR1213 Unité de Recherches sur les Herbivores, Theix, F63122 St Genès Champanelle

(2) INRA UMR1080, Production du lait, F35590 Saint Gilles

(3) Agriculture et Agro-alimentaire Canada, STN Lennoxville, Sherbrooke, Québec J1M 1Z3Canada

(4) INRA UMR 791, Physiologie de la nutrition et alimentation, INAPG, F75231, Paris

INTRODUCTION

Chez les ruminants, le glucose est majoritairement synthétisé de novo dans le foie, bien que l’absorption portale puisse être significative avec des rations riches en amidon. La synthèse du glucose, essentiel pour la synthèse du lait et le développement musculaire, est régulée à la fois par la disponibilité des précurseurs et par le niveau de performances des animaux. Nous avons déjà proposé un modèle de prédiction de l’émission nette splanchnique (ES) du glucose (i.e. absorption portale plus synthèse hépatique) en réponse aux variations d’apports de précurseurs par l’alimentation (Loncke et al, 2009, 2010). Les objectifs de ce travail sont 1) d’établir les lois de réponses de l’ES du glucose à la fois à l’apport de précurseurs par l’alimentation et à l’énergie nette de production, indicatrice du niveau de performances (ENp ; INRA, 1988) ; 2) d’initier une évaluation de ces modèles en comparant les prédictions d’ES glucose au flux corporel (FC) de glucose mesuré avec du glucose marqué chez des vaches laitières.

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière