Tous les textes des 3R

Bilan Carbone

Alimentation | Environnement | Fourrage | Ruminants (général)

Production de méthane par des ruminants nourris uniquement avec des fourrages tempérés ou tropicaux

EUGENE M. (1), ARCHIMEDE H. (2), BOVAL M. (2), MARIE MAGDELEINE C. (2), MARTIN C. (1), MORGAVI D. P. (1), LECOMTE P. (3), DOREAU M. (1)

(1) UR1213 Herbivores, INRA, Theix, F63122 Saint-Genès-Champanelle, France

(2) UR143 Zootechniques, INRA, Prise d’Eau 97170 Petit-Bourg, Guadeloupe, France

(3) UMR Elevage de Ruminants en Régions Chaudes, CIRAD, Montpellier F-34060, France

INTRODUCTION

Les ruminants alimentés avec des fourrages tropicaux produiraient plus de méthane (CH4) que ceux nourris avec des fourrages tempérés, notamment à cause des différences structurelles entre fourrages liées à des mécanismes de photosynthèse majoritairement en C4 pour les fourrages tropicaux vs en C3 pour les tempérés (Wilson, 1994). Les comparaisons directes entre animaux nourris avec des fourrages tempérés ou tropicaux au sein d’une même étude sont rares dans la littérature. L’objectif de cette étude est de mettre en évidence les caractéristiques des fourrages (variétés, composition chimique, composés secondaires des plantes) impliquées dans les variations de production de méthane (CH4) entre animaux (bovins, ovins, caprins) en utilisant la démarche de méta-analyse.

Alimentation | Environnement | Fourrage | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière