Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bovins laitiers | Conduite d’élevage

Effet de la race, de la parité, du potentiel laitier et de l’état au vêlage sur l’évolution de l’état corporel des vaches laitières au cours de la lactation

DELABY L.(1), LEURENT S.(2), GALLARD Y.(2), SCHMITT T.(3)

(1) INRA, Agrocampus Ouest, UMR 1080, Production du Lait, F-35590 Saint Gilles

(2) INRA, Domaine expérimental du Pin, UE 326, Borculo, Le Pin au Haras, F-61310 Exmes

(3) ESA, 55, rue Rabelais, BP 30748 F-49007 Angers Cedex 01

INTRODUCTION

Au cours du cycle lactation-tarissement, l’évolution de la note d’état corporel des vaches laitières est le reflet de phénomènes de mobilisation et reconstitution des réserves corporelles. L’analyse de ses variations est souvent utilisée comme indicateur de l’état nutritionnel de l’animal et/ou comme élément influant des performances de reproduction. De plus, depuis la révision des systèmes d’alimentation français, cette note d’état est un paramètre majeur de l’équation de prévision de la capacité d’ingestion des vaches laitières (Faverdin et al, 2007). Si l’évolution de l’état corporel d’un animal est sous l’influence de la conduite alimentaire, elle dépend également de facteurs intrinsèques à l’animal tel que la race ou le rang de lactation (Delaby et al, 2009). L’objectif de cet article est de proposer des équations de référence d’évolution de la note d’état corporel au cours de la lactation.

Bovins laitiers | Conduite d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière