Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation | Conduite d’élevage

Effets du niveau de complémentation sur les performances et le coût alimentaire des vaches laitières.

B. PORTIER (1), V. BROCARD (2), D. le MEUR (3), C. LOPEZ (4)

(1) Chambres d’Agriculture - EDE de Bretagne, 5 Allée Sully, 29 322 Quimper Cedex

(2) Institut de l’Elevage, BP 85225, 35652 Le Rheu Cedex

(3) Station expérimentale régionale de Trévarez, 29 520 St Goazec

(4) Institut de l’Elevage, 149 rue de Bercy, 75595 Paris Cedex 1

RESUME

Cette présentation fait le bilan de 9 années d’expérimentation à la ferme régionale de Trévarez sur l’effet à long terme de la réduction des apports d’aliments concentrés sur les performances des vaches laitières et sur le coût alimentaire. De 1992 à 2001, 3 séries de 3 années d’essais se sont succédées à Trévarez en comparant différents niveaux de concentrés (1600- 650 ; 1350-650 ; 1100-650-300 kg / vl / an). Au total, 551 vaches ont participé aux essais et 998 lactations ont été valorisées. En moyenne sur 9 années, la réduction des concentrés a entraîné une baisse de la production laitière de 0,9 kg de lait par kg de concentré, une légère baisse du TP et une augmentation du TB. La réduction des apports de concentré n’a pas eu d’effet sur l’état corporel des vaches et les performances de reproduction. Elle a provoqué une baisse des interventions sanitaires et une légère diminution du taux de réforme. Le coût alimentaire a baissé très nettement .

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation | Conduite d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière