Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Ovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

Relations entre composition en acides gras et qualité des gras de couverture chez l’agneau de bergerie supplémenté en graines de lin extrudées

BERTHELOT V. (1), POTTIER E. (2), NORMAND J. (3)

(1) UMR INRA-AgroParisTech MoSAR 791, 16 rue Claude Bernard, 75 231 Paris Cedex 05

(2) Institut de l’Elevage/CIIRPO, Ferme expérimentale du Mourier, 87 800 Saint-Priest-Ligoure

(3) Institut de l’Elevage, Service Qualité des Viandes, AGRAPOLE, 23 rue Baldassini, 69 364 Lyon cedex 07

INTRODUCTION

La filière ovine est sensible au problème des gras de couverture mous et/ou colorés des carcasses d’agneaux se traduisant par une perte de valorisation commerciale de ces carcasses. Ces problèmes sont particulièrement présents chez les agneaux mâles, nourris avec des régimes riches en concentré. Ces régimes provoquent une augmentation de la proportion en acides gras (AG) impairs et ramifiés de structure antéiso (AG antéiso) ou de structures autres que les formes iso et antéiso (AGRA) au niveau des gras sous-cutanés. Par ailleurs, l’utilisation d’aliments concentrés enrichis en graines oléagineuses se développe car elle permet d’améliorer la valeur nutritionnelle des viandes en acides gras de type polyinsaturés (AGPI). Toutefois, l’enrichissement concomitant des gras sous-cutanés en AGPI à faible point de fusion pourrait se traduire par une détérioration de la tenue des gras de la carcasse.
L’objectif de ce travail est de décrire quels sont les AG associés aux gras mous et colorés chez des agneaux de bergerie nourris avec des régimes concentrés enrichis en graines de lin extrudées.

Ovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière