Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait

Devenir des composés phénoliques dans le tractus digestif de la vache laitière en lactation

CAILLIS P. (1), CORNU A. (1), FANCHONE A. (2), LYAN B. (3), NOZIERE P. (1), DOREAU M. (1), GRAULET B. (1)

(1) UR1213 Herbivores, INRA, Theix, 63122 Saint-Genès Champanelle

(2)UR143 URZ, INRA, 9Guadeloupe

(3) PFEM, INRA, Theix, 63122 Saint-Genès Champanelle

INTRODUCTION

Les polyphénols présentent de multiples intérêts en raison de leurs propriétés antioxydantes, de leur capacité à réguler l’expression de certains gènes, de l’activité phytoestrogénique de certains d’entre eux ou de leur distribution spécifique dans les végétaux. Cette dernière pourrait en faire de bons marqueurs dans une optique de traçabilité de l’alimentation des animaux à condition de caractériser les liens qualitatifs et quantitatifs entre les polyphénols des composants de la ration et ceux des produits des ruminants. Le lait de vache présente une centaine de composés phénoliques distincts, mais la plupart ne sont pas formellement identifiés. Il a cependant été observé une forte influence du régime alimentaire des animaux (Besle et al., 2010). Ces composés sont présents à l’état soluble dans les plantes fourragères et sont transférés, natifs ou après modification, dans le lait des vaches ayant consommé ces fourrages. L’objectif de ce travail est d’identifier et si possible de quantifier les composés phénoliques présents dans un panel d’aliments dont disposent la majorité des éleveurs laitiers, et d’établir une première ébauche de mécanismes de transfert de ces composés, de l’ingestion jusqu’à la production du lait par la mamelle.

Bovins laitiers | Qualité des produits | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière