Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins à viande | Conduite d’élevage | Ingestion

Niveau d’ingestion, comportement alimentaire et performances de vaches Charolaises alimentées en quantités limitées : effet de la composition des groupes.

S. INGRAND (1) avec la collaboration de T. Vimal (1), J. Lassalas (2), P. D’Hour (2), J. Tyssandier (2) et D. Egal (2)

(1) INRA Unité de Recherches sur les Herbivores 63122 Saint-Genès-Champanelle

(2) INRA Domaine expérimental "Les Monts Dores" 63820 Laqueuille

RESUME

24 vaches Charolaises taries (VT) et 24 en lactation (VL) ont participé à des essais combinant deux facteurs : l’hétérogénéité intra-lot des niveaux de besoins nutritionnels et le niveau de compétition à l’auge. Dans l’essai A (hiver 1), l’hétérogénéité intra-lot a été testée avec compétition alimentaire sur 2 lots de (6 VT + 6 VL). Dans l’essai B (hivers 1 et 2), l’hétérogénéité a été testée sans compétition à l’auge sur 2 lots (3 VT + 3 VL). Les vaches recevaient du foin en quantité rationnée selon le niveau de besoin moyen du lot. Les vaches VT ingèrent davantage quand elles sont mélangées à leurs congénères VL que quand elles sont en groupe homogène : + 1 kg de MS de foin en période P1 (VL en gestation), avec ou sans compétition à l’auge. En période P2 (VL en lactation), elle est variable selon le niveau de compétition à l’auge : 1,7 kg MS sans compétition (P<0,05) et 3,0 kg MS avec compétition (P>0,05). Le rang social est prépondérant par rapport au niveau de besoins nutritionnels. Les performances (poids, état corporel et production laitière) sont peu affectées. La distribution de foin en quantités limitées à des groupes de vaches hétérogènes semble applicable à condition que chaque vache dispose d’un accès à l’auge.

Alimentation | Bovins à viande | Conduite d’élevage | Ingestion

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière