• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Quel bilan après 10 ans de fonctionnement de la Cryobanque nationale ? Quelques éléments de réponses à partir de l’analyse des collections ovines allaitantes et bovines laitières

    DANCHIN-BURGE C. (1)

    (1) Institut de l’élevage, 149 Rue de Bercy, 75595 Paris Cedex 12

    RESUME - En 1999 un Groupement d’Intérêt Scientifique appelé Cryobanque nationale a été constitué par conventionnement entre douze acteurs de la sélection animale, dont le Ministère chargé de l’Agriculture, l’INRA, l’Institut de l’Elevage, Races de France et l’UNCEIA, afin de fédérer, rationnaliser et sécuriser des collections de matériel biologique conservées dans l’azote liquide. Plus de 10 ans plus tard la collection nationale avoisine les 240 000 doses provenant de 11 espèces différentes. C’est en bovin laitier avec 6 races (Abondance, Brune, Montbéliarde, Normande, Prim Holstein et Tarentaise, pour plus de 550 donneurs) et en ovin allaitant avec 7 races (BMC, Charmoise, Mouton Charollais, Mouton Vendéen, Rouge de l’Ouest, Suffolk et Texel, pour plus de 260 donneurs) que les collections sont les plus riches. Cet article propose de réaliser, à partir des données généalogiques, une estimation de la variabilité génétique détenue dans ces deux collections et de la comparer avec celle des populations actives (mâles et femelles). Les indicateurs calculés comme le nombre d’ancêtres efficaces et l’apparentement sont tous dérivés de l’utilisation du logiciel PEDIG (INRA). Pour les bovins laitiers, les résultats montrent dans l’ensemble que malgré la taille limitée des collections au regard de la démographie des populations, dans la plupart des cas les indicateurs des collections sont proches de ceux des populations actives, voire supérieurs dans certaines races aux indicateurs calculés pour les mâles actifs. Chez les ovins allaitants la situation est plus disparate et reflète, par rapport aux bovins laitiers, la plus grande variabilité génétique de ces populations (en particulier pour la BMC) et le moindre impact de l’insémination dans la population globale. Au final, il ne semble nécessaire que de réaliser des efforts à la marge pour avoir, ex situ, un reflet assez exact de la variabilité génétique in situ des bovins laitiers. En revanche pour les races ovines allaitantes il serait nécessaire de collecter de façon spécifique des mâles hors base de sélection afin d’avoir une meilleure image de leur variabilité génétique, ce qui impliquerait la mise en place de programmes spécifiques.

    Télécharger le fichier PDF (225.8 ko)

    Voir tous les textes de : Danchin-Burge C.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Génétique | Ovins à viande

    Autres textes des

    3R 2011 - Séance :

    Génétique

    Etat des lieux et gestion pratique des gènes d’ovulation détectés dans les races ovines françaises  

    BODIN L., RAOUL J., DEMARS J., DROUILHET L., MULSANT P., SARRY J., TABET C., TOSSER-KLOPP G., FABRE S., BOSCHER M.Y., TIPHINE L., BERTRAND C., BOUQUET P.M., MATON C., TEYSSIER J., JOUANNAUX C. , HALLAUER J., CATHALAN D., GUEUX J., POCACHARD M.

    Affiche • Intérêt d’une collaboration internationale en sélection génomique : l’exemple du consortium EuroGenomics 

    X. David, D. Boichard, F. Guillaume, S. Fritz, V. Ducrocq

    Réponse à une sélection divergente sur la concentration de cellules somatiques du lait chez la chèvre Alpine 

    CAILLAT H., BOUVIER F., RAINARD P., MARTIN P., CLEMENT V., LARROQUE H., GUERY E., RUPP R.

    Quelle race pour produire et se reproduire en systèmes laitiers avec pâturage dominant et vêlages groupés ? 

    PICCAND V., CUTULLIC E., SCHORI F., KUNZ P., THOMET P.

    Affiche • Confirmation sur descendance des premiers taureaux génotypés en France 

    FRITZ S., BAUR A., GUILLAUME F., DUCROCQ V., BOICHARD D.

    Affiche • GENIFER : cartographie fine et effets de QTL de fertilité en race bovine Holstein 

    LEFEBVRE R., FRITZ S., LEDOUX D., GATIEN J., GENESTOUT L., ROSSIGNOL M.N., GRIMARD B., BOICHARD D., HUMBLOT P., PONSART C.

    Affiche • MENCONAI, une recherche de MENsurations informatives des COnditions de NAIssance des veaux de races allaitantes. 

    Havy A., Pinard D., Tranier A., Berrechet P., Lopez C., Patin S., Cuvillier V. et Griffon L.

    Affiche • Etude des facteurs environnementaux influençant la teneur en urée dans le lait des vaches en Tunisie  

    HAMROUNI A., DJEMALI M., BEDHIAF S., BOUSSELMI K., BEDHIAF A., DJEMALI B.

    Affiche • Etude de la saisonnalité de chèvres de race Alpine et Créole maintenues hors-reproduction 

    CAILLAT H., BOUVIER F., PELLICER M.T., LEBOEUF B., BARIL G., MALPAUX B., BODIN L.

    Affiche • Efficacité zootechnique des génotypes caprins en Tunisie 

    Amor GADDOUR, Sghaier NAJARI

    Affiche • Détection de la mutation C53Y du gène BMP15 en race ovine Lacaune par analyse HRM 

    AMEZIANE G., BRUGIDOU R.

    Affiche • Performances de reproduction, de croissance et de viabilité de la nouvelle race ovine « INRA 180 » au Maroc 

    EL FADILI M.

    Affiche • Fréquence de gènes de prolificité en race ovine Barbarine en Tunisie  

    JEMMALI B., BEDHIAF S., DJEMALI M.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés