Tous les textes des 3R

Génétique

Bovins laitiers | Caprins | Génétique | Ovins laitiers

Quelle race pour produire et se reproduire en systèmes laitiers avec pâturage dominant et vêlages groupés ?

PICCAND V. (1), CUTULLIC E. (1), SCHORI F. (2), KUNZ P. (1), THOMET P. (1)

(1) Haute école spécialisée bernoise, Haute école suisse d’agronomie HESA, Länggasse 85, 3052 Zollikofen, Suisse
(2) Agroscope Liebefeld-Posieux ALP, Route de la Tioleyre 4, 1725 Posieux, Suisse

RESUME - Les herbages sont une ressource naturelle à valoriser efficacement par les ruminants et doivent être préservés pour leurs fonctions écologique et paysagère. Les systèmes laitiers avec pâturage dominant et vêlages groupés de fin d’hiver permettent une valorisation autonome et économe de cette ressource. Ces systèmes exigent des vaches capables de valoriser efficacement l’herbe pâturée en lait et capables de se reproduire sur une courte période de l’année pour caler la production du troupeau sur la croissance de l’herbe. L’objectif de cette étude était de comparer, en systèmes avec pâturage dominant et vêlages groupés de fin d’hiver, les performances de production et de reproduction de vaches laitières suisses de races Holstein (CH HF), Fleckvieh (CH FV) et Brown Swiss (CH BS) à des Holstein-Friesian d’origine néo-zélandaise (NZ HF), prises comme référence pour ce type de système. De 2007 à 2009, des vaches NZ HF ont été appariées avec des vaches suisses sur 15 fermes commerciales, incluant au final 259 lactations de 134 vaches (NZ HF, n=131 lactations / 58 vaches ; CH HF 40/24 ; CH FV 43/27 ; CH BS 45/25). Sur 270 jours, les vaches CH HF, NZ HF, CH FV et CH BS ont produit respectivement 5840, 5531, 5363 et 4814 kg de lait corrigé selon la teneur en énergie (ECM). Ces niveaux de production, pondérés du poids vif des animaux, confirment les meilleures performances laitières des deux types Holstein (50,2 et 52,1 kg ECM / kg PV0.75 pour CH HF et NZ HF, contre 44,5 et 43,8 kg pour CH FV et CH BS ; P<0,05). Les vaches CH FV ont présenté les meilleures performances de reproduction, avec tendanciellement plus de vaches gestantes en 6 semaines de reproduction (81% contre 48% pour CH HF, P<0,10 ; 66% et 64% pour NZ HF et CH BS). Malgré leur efficacité laitière en systèmes bas-intrants, les CH HF de l’essai ont présenté des performances de reproduction insuffisantes pour des vêlages groupés. Inversement, les vaches mixtes CH FV sont apparues moins efficaces mais adaptées à ces systèmes grâce à une bonne reproduction.

Bovins laitiers | Caprins | Génétique | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière