Tous les textes des 3R

Santé

Caprins | Santé animale

Première mise en évidence de l’Herpesvirus Caprin de type 1 (CpHV-1) en France continentale

SUAVET F. (1), CHAMPION J-L. (2), BARTOLINI L. (3), BERNOUD M. (4), ADAM G. (1), THIERY R. (1), DUQUESNE V. (1).
(1) Anses, laboratoire de Sophia-Antipolis, Unité Pathologie des Ruminants, 105 route des Chappes - Les Templiers BP111, 06902 Sophia Antipolis, France.
(2) Groupement de défense sanitaire 04, 66 boulevard Gassendi BP 117, 04004 Digne les Bains cedex, France
(3) Laboratoire Vétérinaire Départemental, 105 route des Chappes - Les Templiers BP107, 06902 Sophia Antipolis Cedex, France.
(4) Laboratoire des Pyrénées-Tarbes, Centre des Affaires Kennedy, 65000 TARBES, France.

INTRODUCTION

L’herpesvirus caprin (CpHV-1) est un alpha-herpesvirus très voisin antigéniquement et génétiquement de l’herpesvirus bovin (BoHV-1), virus responsable de la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR). Chez les chèvres, l’infection par le CpHV-1 est souvent subclinique mais peut être responsable d’atteintes respiratoires et génitales, d’avortements ou de mortalités néonatales ou d’infections généralisées chez le chevreau. Aucun diagnostic spécifique n’est disponible. En Europe, des données séro-épidémiologiques suggèrent que l’infection est surtout présente dans le bassin méditerranéen (Italie, Grèce, Espagne) avec une séroprévalence importante. En France, une étude a montré sa présence en Corse du Sud mais pas en France continentale (Thiry and al 2008).

Caprins | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière