Tous les textes des 3R

Aide à la décision en élevage

Aide à la décision en élevage | Ruminants (général)

Valorisation des coproduits du modèle génétique basé sur les contrôles élémentaires pour améliorer les outils de conseil

HUQUET B. (1, 2), LECLERC H. (1), DUCROCQ V. (2)

(1) Institut de L’Elevage, Département GIPSIE, 149, rue de Bercy 75595 PARIS Cedex 12, France
(2) INRA UMR 1313 , Génétique Animale et Biologie Intégrative, Bât 211, 78 352 Jouy-en-Josas Cedex, France

RESUME - Le contexte de production des exploitations laitières bovines connaît actuellement des mutations pro-fondes. La volatilité des prix du lait et la suppression des quotas complexifient fortement les prises de décisions des éleveurs. Dans ce contexte, il est important de disposer d’outils de pilotage du troupeau laitier efficaces et dynamiques pour permettre d’adapter régulièrement sa conduite. La construction de ce type d’outils est engagée dans le cadre de GENESYS (GENEtique, conduite et SYStème chez les bovins laitiers), programme "recherche finalisée et innovation" CASDAR.
L’appui technique réalisé par les Organismes de Conseil en ELevage (OCEL) se base sur les productions brutes enregistrées mensuellement (lait, taux butyreux et protéique). Jusqu’à présent, les outils utilisés ne permettaient pas de quantifier finement l’impact des facteurs expliquant la performance observée : l’âge et le mois de vêlage, les durées de tarissement, et de gestation, le niveau génétique. Ces facteurs constituent pourtant des leviers d’actions sur la conduite du troupeau. Désormais disponibles grâce au modèle génétique d’analyse des contrôles élémentaires, leurs estimées pourraient permettre d’améliorer les outils d’appui technique utilisés par les OCEL pour prédire la production d’un animal (ou d’un troupeau), établir un diagnostic en comparant le réalisé et le prédit, simuler l’impact de changements de conduite (portant par exemple sur l’âge et la période de vêlage, ou la durée de tarissement…) sur la production. Le principal levier d’action sur la conduite de troupeau reste l’alimentation. La part de la production journalière d’un animal permise par son alimentation, inconnue jusqu’alors, peut aujourd’hui être approchée par un coproduit du modèle "contrôles élémentaires" : l’effet Troupeau Jour de Contrôle (TJC). Il représente la part de la production d’un animal le jour du contrôle de performance permise uniquement par les éléments communs à l’ensemble des vaches du troupeau le jour du contrôle ; c’est à dire principalement l’alimentation du jour mais aussi les conditions climatiques. Le lien entre les effets TJC et la conduite de troupeau (principalement l’alimentation) est étudié à partir de données provenant de 452 exploitations de race Holstein, Normande et Montbéliarde, adhérentes aux OCEL Bretagne, Jura et Orne ou faisant partie de la base de données Diapason des réseaux d’élevages. Un nouveau référentiel des conduites de troupeau est proposé sur la seule base de la connaissance des effets TJC des élevages à travers la création de 3 groupes d’élevages types.

Aide à la décision en élevage | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière