Tous les textes des 3R

Innovation, simplification : les transformations des systèmes d’élevage

Bovins laitiers | Innovation et simplification des systèmes d’élevage | Reproduction

Evaluation de la détection automatisée des chaleurs par différents appareils chez la vache laitière.

CHANVALLON A. (1), GATIEN J. (2), LAMY J.M. (3), PHILIPOT J.M. (4), GIRARDOT J., DAVIERE J.B. (5), RIBAUD D. (6), SALVETTI P. (2)
(1) Institut de l’Elevage, Oniris, BP40706, 44307 Nantes, France
(2) UNCEIA R&D, 13 rue Jouët, 94704 Maisons-Alfort cedex, France
(3) Chambre d’Agriculture du Maine-et-Loire, 14 avenue Jean Boxé, 49006 Angers cedex 01, France
(4) CREAVIA, 69 rue de la Motte Brûlon, 35702 Rennes cedex 7, France
(5) CLASEL, 141 Boulevard des Loges, 53942 Saint Berthevin cedex, France
(6) Institut de l’Elevage, 149 rue de Bercy, 75595, Paris cedex 12, France

RESUME
La détection automatisée des chaleurs en élevage bovin laitier a fait l’objet d’avancées technologiques importantes mais peu d’études ont porté sur l’évaluation simultanée des performances de différents outils. Notre étude porte sur (1) l’évaluation de la qualité de détection des chaleurs par un podomètre (P) Afitag® et de deux détecteurs d’activité : Heatime-Ruminact® (HT) et HeatPhone® (HP) et (2) l’analyse des facteurs pouvant influencer la qualité de détection de ces 3 appareils. L’essai a été mené sur 63 vaches Prim’Holstein équipées simultanément des 3 appareils depuis leurs vêlages. Un suivi de la cyclicité a été effectué de J7 à J90 post-partum grâce à des dosages bi-hebdomadaires de progestérone du lait. La reprise de cyclicité a eu lieu, en moyenne, 27,7 ± 9,8 jours après le vêlage ; 3 vaches (4,8 %) n’ont jamais été cycliques. Au total, 214 périodes potentielles d’œstrus ont été identifiées permettant de caractériser 153 cycles ovariens, 60,3% des profils de cyclicités ont été qualifiés de normaux. En supprimant les périodes de dysfonctionnement des appareils, les sensibilités (SE) et valeurs prédictives positives (VPP) ont été respectivement de 71 % et 71 % pour P, de 62 % et 84 % pour HT et de 61 % et 67 % pour HP. Des simulations réalisées a posteriori sur les données collectées, avec un nouvel algorithme HP, ont permis d’atteindre une SE de 62 % et une VPP de 87 %. Les deux outils HT et HP présentent avec ces derniers résultats des performances équivalentes. Pour tous les appareils, les performances ont été médiocres pour la première ovulation post-partum (p<0,05). Pour P et HT, la SE a été faible pour les vaches de rang de lactation 3 ou plus (p=0,03 et p=0,02). Ces outils automatisés sont donc assez efficaces à partir de 50 jours post-partum, ils peuvent être complétés par des observations directes de l’éleveur sur des animaux ciblés pour une utilisation optimale.

Bovins laitiers | Innovation et simplification des systèmes d’élevage | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière