Tous les textes des 3R

Alimentation

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers | Qualité aliment

Luzerne et colza dans la ration des vaches laitières : un intérêt confirmé avec des matières premières facilement disponibles sur le marché

CHAPUIS D. (1), DUPUITS G. (2), SIMONOT E. (1), ROUILLE B. (3)

(1) Chambre d’Agriculture de Saône-et-Loire, BP 522, 71010 MACON Cedex

(2) EPL de FONTAINES, 10 la Platière, 71150 FONTAINES

(3) Institut de l’Elevage, BP 67, 35632 Le Rheu, France

INTRODUCTION

Les difficultés d’approvisionnement en tourteau de soja sans
OGM et la fluctuation importante des prix ont conduit les AOP
fromagères de Bourgogne à chercher des solutions pour
s’affranchir de cette matière première. Pour cela, elles
souhaitent s’orienter vers des matières protéiques végétales
produites localement comme le tourteau de colza et la
luzerne. Des essais précédents (Chapuis et al, 2010) ont
montré que l’association colza-luzerne sous différentes
formes permet de remplacer le tourteau de soja en
améliorant les performances zootechniques (production de
lait et matières utiles) et la qualité nutritionnelle (profil en
acides gras du lait). Or, les matières premières testées ne
sont disponibles que localement.
L’objectif de ce nouvel essai était de confirmer l’intérêt de
cette association en utilisant des matières premières
facilement disponibles : le tourteau de colza 35 (TC) et la
luzerne déshydratée brins longs (LD) à 18% de MAT.

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers | Qualité aliment

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière