Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

Evaluation des modifications de la teneur en acide folique dans le sang après une supplémentation en vitamines B protégées chez des vaches laitières

CLARK N. (1), EVANS E. (2), FARMER B. (2), LECLERC H. (2), PHILIPPE F. (3)

(1) Atlantic Dairy and Forage Institute, Fredericton, Canada

(2) Jefo, Ste. Hyacinthe, Canada

(3) Jefo, Carquefou, France

INTRODUCTION

Les micro-organismes du rumen étant capables de
synthétiser les vitamines B, il a longtemps été considéré qu’il
n’était pas nécessaire de les ajouter à la ration des
ruminants. Néanmoins, avec l’augmentation de la
productivité des animaux, cette notion a été remise en
question. En effet, de récents travaux ont mis en évidence
que les quantités de vitamines B synthétisées dans le rumen
n’étaient pas suffisantes pour couvrir les besoins des
animaux à forte production (Girard et al., 2005, Santschi et
al., 2005, Evans et Philippe, 2010). Une forte proportion des
vitamines B apportées par les aliments étant dégradée par la
microflore du rumen, l’idée est de les apporter sous une
forme protégée permettant ainsi une meilleure protection
ruminale et une libération intestinale de ces vitamines. Les
animaux peuvent alors en tirer profit de façon optimale au
niveau métabolique. L’objectif de ce travail est d’évaluer les
modifications de la teneur en acide folique dans le sang
après une supplémentation en vitamines B protégées
(biotine, acide folique, acide pantothénique et pyridoxine)
chez des vaches laitières et ainsi évaluer l’efficacité de la
protection.

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière