Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Ovins à viande | Ovins laitiers | Santé animale

Bilan azoté chez des agneaux infectés par des parasites gastro-intestinaux (Haemonchus contortus) consommant deux variétés de sainfoin (Onobrychis viciifolia)

ARRIGO Y.(1), AZUHNWI B.N. (1), GUTZWILLER A.(1), HESS H.D. (1), KREUZER M. (2), MUELLER-HARVEY I. (3), HERTZBERG H. (4), DOHME-MEIER F. (1)

(1) Station de recherche Agroscope Liebefeld-Posieux ALP-Haras, Tioleyre 4, Case postale 64, 1725 Posieux, Suisse

(2) École polytechnique fédérale Zurich, Suisse

(3) Chemistry and Biochemistry Laboratory, School of Agriculture Policy and Development, University of Reading, UK

(4) Institut de parasitologie, faculté Vetsuisse Université de Zurich, Suisse

INTRODUCTION

Chez des agneaux infectés par des nématodes, la
consommation de fourrage riche en tanins condensés (CT)
permet d’atténuer les pertes en matière azotée générées par
les parasites. L’effet réducteur de la protéolyse induit par les
CT associé à une diminution de la population de parasites
favorise l’absorption intestinale des protéines.
Cependant, l’effet des CT sur le métabolisme azoté des
agneaux est contradictoire et ne peut pas être attribué
seulement aux variations des teneurs en CT dans les rations.
La structure des CT joue également un rôle (Waghorn, 2008).
Le but de l’étude était de comparer l’effet de deux variétés de
sainfoin dont les structures des CT différaient, sur le bilan
azoté chez des agneaux en croissance infectés
artificiellement par des nématodes gastro-intestinaux
Haemonchus contortus.

Alimentation | Ovins à viande | Ovins laitiers | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière