Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bovins laitiers | Systèmes d’élevage

Extension des races bovines Montbéliarde et Simmental dans l’Ouest de la France : motifs et enjeux pour les éleveurs.

GAILLARD C. (1), GERARD A. (1), COURDIER M. (1, 2), MOUREAUX S. (3, 4), VERRIER E. (2,3), MUGNIER S. (1)

(1) AgroSup Dijon, UR URANIE, 26 Bd. Docteur Petitjean, F-21079 Dijon, France

(2) AgroParisTech, UMR1313 Génétique animale et Biologie intégrative, 16 rue Claude Bernard, F-75231 Paris 05, France

(3) INRA, UMR1313 Génétique animale et Biologie intégrative, F-78350 Jouy-en-Josas, France

(4) Institut de l’Elevage, Département GIPSIE, 149 rue de Bercy, F-75595 Paris 12, France

INTRODUCTION

Parmi les races laitières françaises, les races Montbéliarde
(MO) et Simmental Française (SIM) connaissent depuis
quelques décennies une augmentation et une évolution de la
répartition géographique de leurs effectifs de vaches au
Contrôle Laitier. Ainsi, durant la dernière décennie, un
développement est observé en Bretagne et Pays de la Loire,
régions qui représentent en 2010 environ 8% des effectifs
pour chacune de ces races (Courdier et. al, 2012). Cette
étude vise à éclairer les déterminants de cette dynamique
d’évolution. Il s’agit notamment de comprendre les
motivations des éleveurs et les objectifs poursuivis à travers
ce développement des races MO et SIM dans certains
départements de l’Ouest.

Bovins laitiers | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière