Tous les textes des 3R

Ecosystèmes microbiens des produits

Bovins laitiers | écosystèmes microbiens des produits

Influence de la laine de bois comparée à deux méthodes classiques d’hygiène de traite sur la flore microbienne présente à la surface des trayons

BOUTON Y. (1), GUYOT P. (1), CHAPUIS D. (2), DUCRET J.M. (3), BERODIER A. (3), COURTOT L. (2)

(1) Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté, unité R&D, Bât. INRA, Rue de Versailles, F-39801 Poligny cedex.

(2) Chambre d’Agriculture de Saône et Loire, Maison de l’Agriculture, BP522, F-71010 Macon cedex.

(3) Centre Technique des Fromages Comtois, 9 Avenue Wladimir Gagneur, F-39800 Poligny.

INTRODUCTION

L’utilisation de la laine de bois avant la traite est une
technique alternative aux méthodes classiques de
préparation des mamelles qui permet une réduction du temps
de traite (Courtotet al., 2009). Toutefois,son incidence sur la
flore microbienne à la surface des trayons est méconnue. La
peau des trayons abrite en effet une grande diversité de
populations microbiennes (Vacheyrouet al., 2011 ; Verdier-
Metz et al., 2012) et peut être considérée comme un réservoir
potentiel de micro-organismes d’intérêt technologique pour
les fromages au lait cru. De ce fait, l’hygiène de traite
apparaît comme l’un des leviers d’action possible pour agir
sur la flore microbienne des laits crus. La présente étude a
pour objectif d’évaluer, l’effet de la laine de bois
comparativement à l’utilisation du pré-trempage ou des
lavettes individuelles, sur les flores microbiennes présentes à
la surface de la peau des trayons.

Bovins laitiers | écosystèmes microbiens des produits

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière