Tous les textes des 3R

Reproduction

Ovins à viande | Reproduction

Durée du geste d’insémination et fertilité chez les brebis de races Lacaune et Blanche du Massif Central

FATET A. (1), PANTEL C. (2), BOYER L. (3), FRERET S. (1)

(1) INRA, UMR85 Physiologie de la Reproduction et des Comportements, 37380 Nouzilly, France

(2) FEDATEST, Paysat Bas, 43300 Mazeyrat D’Allier, France

(3) GIE Unité de Sélection Races Ovines des Massifs, Paysat Bas, 43300 Mazeyrat D’Allier, France

INTRODUCTION

Chaque année, le GIE Unité de Sélection Races Ovines des
Massifs réalise dans la station de contrôle individuel
FEDATEST, des inséminations artificielles (IA) sur des lots
importants de brebis Lacaune viande et Blanche du Massif
Central (BMC). Malgré une conduite d’élevage identique et
l’utilisation des mêmes béliers pour l’IA, une différence de
fertilité après IA de l’ordre de 8 à 9 points en faveur de la race
Lacaune a été objectivée par une analyse statistique
multivariée à partir des données d’IA sur les campagnes
2000 à 2006 (Bodin et al., non publié). Une première étude
n’a pas mis en évidence de différence entre les 2 races pour
les profils hormonaux autour du moment d’IA (n=14
brebis/race, Fréret et al., 2009). L’anatomie du col utérin a
ensuite été décrite sur 20 brebis Lacaune et 19 brebis BMC.
Les paramètres mesurés n’étaient pas différents, hormis le
ratio de la distance parcourue dans le col à l’aide d’un pistolet
d’IA ovine (IMV®) sur la longueur totale du col : il a été plus
élevé en race Lacaune (0,6 ± 0,6 vs. 0,4 ± 0,3 en race BMC ;
Fatet et al., 2011). Des travaux antérieurs ont montré que le
geste d’insémination (de la pose du spéculum à son retrait)
induit une stimulation des contractions utérines chez la brebis
et la chèvre. Plus la durée de cette stimulation est longue,
plus la fertilité diminue (Raynal et Houdeau, 2004 ; Houdeau
et al., 2008). Un col utérin plus difficile à passer pourrait
accroître le temps nécessaire au dépôt de semence avec le
pistolet d’IA (recherche de l’entrée du cervix et insertion dans
le premier anneau cervical), d’où une motricité génitale
accrue (défavorable au transport des spermatozoïdes) qui
pourrait expliquer en partie la différence de fertilité observée.
Pour vérifier cette hypothèse, des mesures de la durée du
geste d’IA ont été réalisées à la station FEDATEST sur des
brebis de races Lacaune et BMC.

Ovins à viande | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière