Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Alimentation | Caprins | Qualité des produits

Effet de l’apport d’huile de poisson et d’amidon sur la ?9-désaturation de l’acide vaccénique marqué au 13C dans les tissus corporels de chèvres laitières recevant une ration riche en huile de tournesol

TORAL P.G. (1), CHILLIARD Y. (1), BERNARD L. (1)

(1) INRA, UMR1213 Herbivores, Equipe Alimentation Génomique Lactation, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

INTRODUCTION

Chez les ruminants, l’acide ruménique (AR) du lait provient
d’une part de la biohydrogénation ruminale du 18:2n-6 mais
surtout d’une synthèse endogène au niveau de la mamelle
par action de la ?9-désaturase sur l’acide vaccénique (AV)
(Mosley et al., 2006 ; Bernard et al., 2010). Cette voie de
synthèse endogène d’AR a également été étudiée dans
d’autres tissus corporels chez le bovin et l’ovin (Palmquist et
al., 2005) ce qui pourrait contribuer significativement au
contenu d’AR dans le lait. Cependant, aucun résultat n’est
disponible chez le caprin, alors que d’importantes différences
de métabolisme lipidique entre espèces de ruminants ont été
rapportées (Shingfield et al., 2010). Les objectifs de cette
étude sont de déterminer le taux de conversion de l’AV en AR
et l’abondance des ARNm des gènes de la ?9-désaturase
dans les tissus corporels impliqués dans le métabolisme
lipidique chez la chèvre laitière recevant 2 régimes à teneur
variable en lipides et en amidon.

Alimentation | Caprins | Qualité des produits

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière