Tous les textes des 3R

Enseignement, Formation, Conseil

Conseil | Ruminants (général) | Santé animale

Des formations innovantes basées sur l’écoute des personnes et l’échange des pratiques : propositions concrètes pour la formation des éleveurs en santé animale.

SULPICE P (1), PICHARD Guitty(2), DUFOUR Annie (3), CLOYE Jean-Louis (1), AIMOZ Hélène (2)

(1) FEVEC - Le Thévenon 69850 St Martin En Haut, Tél./fax +33(0)4 78 19 14 40 - fevec@wanadoo.fr

(2) VIVEA Délégation Sud Est, 5 rue Hermann Frenkel 69364 Lyon Cedex 07

(3) ISARA Lyon, 31, place Bellecour69288 Lyon cedex 02 Tel.+33 (0)4 72 77 32 32 Fax+33 (0)4 72 77 32 35-dufour@isara.fr

RÉSUMÉ

De 2002 à 2005, le partenariat Kaléinove (Programme d’Initiatives Communautaires Equal) composé de 10 organisations partenaires, acteurs de la formation, du développement et de la recherche en Rhône-Alpes, s’est fixé pour objectifs d’accompagner les changements du métier et de développer les compétences des agriculteurs et des agricultrices les plus fragilisés en proposant de nouvelles formes de formation. Pour la formation des éleveurs en santé animale, les groupes vétérinaires conventionnés FEVEC ont conduit des expérimentations, sur le positionnement des éleveurs, sur les parcours personnalisés de formation et sur les groupes d’échanges de pratiques. Nous suggérons un positionnement individuel de chaque stagiaire, qui soit une séquence de formation permettant de prendre du recul sur la situation sanitaire de son exploitation, conduite en temps collectif et réalisée à partir d’éléments « technico-économiques » de l’élevage, comme les coûts en médicaments, et non par rapport à un référentiel de compétences. L’écoute active a permis d’élaborer une réponse formation en phase avec les demandes et les préoccupations des éleveurs, en termes de contenu, mais aussi de rythme et de durée se déclinant par des parcours personnalisés de formation, intégrant de nouvelles séquences, des dédoublements de groupe pour une formation tutorée permettant l’apprentissage de gestes techniques, et la mise en place de groupes d’échanges de pratiques.

Ces groupes d’échanges de pratiques permettent la confrontation entre pairs, et par une méthode d’écoute et d’animation, le conflit socio-cognitif est recherché dans un perspective de changement de pratiques. Les modalités pédagogiques centrées sur les personnes leur permettent de reprendre confiance, de valoriser leurs savoirs et de prendre de la distance par rapport à leur situation. C’est la première étape nécessaire à la formation des personnes, notamment des personnes fragilisées Nous retenons de l’expérience Kaléinove la nécessité de prendre en compte les dimensions personnelles de l’apprenant dans les formations collectives. Cela implique la création de lieu d’écoute et de faire une place plus grande à l’expression des personnes. Cette personnalisation peut se décliner par des modes pédagogiques combinant l’utilisation des résultats et ressources personnels de l’agriculteur, articulée avec un travail de groupe, par la mise en œuvre de parcours personnalisés de formation et des groupes d’échanges de pratiques : l’objectif est de favoriser les échanges entre pairs, la confrontation des connaissances avec la réalité des pratiques de gestion du vivant, des contraintes de l’élevage moderne et de la vie personnelle.

Conseil | Ruminants (général) | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière