Tous les textes des 3R

Génétique

Bovins laitiers | Génétique | Qualité lait

QTL affectant la composition fine du lait en protéines dans les races bovines Montbéliarde, Normande et Holstein

SANCHEZ M.P. (1), GOVIGNON-GION A. (1), FERRAND M. (2), GELE M. (2), POURCHET D. (3), ROSSIGNOL M.N. (4), FRITZ S. (5), MIRANDA G. (1), MARTIN P. (1), BROCHARD M. (2), BOICHARD D. (1)

(1) INRA, UMR1313 GABI, 78350 Jouy en Josas, France

(2) Idele, 75012 Paris, France

(3) ECEL Doubs - Territoire de Belfort, 25640 Roulans, France

(4) Labogena, 78350 Jouy en Josas, France

(5) UNCEIA, 75012 Paris, France

RESUME

Dans le cadre du programme PhénoFinLait, une analyse du génome complet a été réalisée pour détecter des QTL affectant la composition protéique du lait estimée à partir de spectres moyen infrarouge dans les trois races bovines laitières françaises Montbéliarde (MO), Normande (NO) et Holstein (HO). Les teneurs en protéines ??lactalbumine, ?-lactoglobuline et caséines ?s1, ?s2, ? et ? ont été estimées en g/100g de lait (%lait) ou en g/100g de protéines (%prot) sur près de 900 000 échantillons de lait prélevés sur 160 253 vaches. Des génotypages ont été réalisés avec la puce Illumina 50K sur 2 773 MO, 2 673 NO et 2 208 HO. Le phénotype analysé est la moyenne des données des contrôles laitiers corrigées pour les effets de milieu. Les analyses de détection de QTL ont été effectuées intra-race par une approche LDLA combinant analyse de liaison et du déséquilibre de liaison. De 136 à 174 QTL ont été détectés dans chacune des races (p<10-3). Certains QTL, retrouvés dans les 3 races étudiées, présentent des effets extrêmement significatifs (p<10-15 après correction de Bonferroni). Ils se situent sur les chromosomes (BTA) 6 (2 régions QTL), 11 et 20. Sur BTA6, la région comprise entre 37 et 46Mb affecte le taux de caséine ?s1 en %prot, celle autour de 87Mb a notamment des effets sur les taux de caséines ?s1, ??s2, ? et ? en %lait ou en %prot. La région QTL située autour de 103Mb sur BTA11 a un effet sur les taux de caséines ?s1, ?? et ? et surtout sur le taux de ?-lactoglobuline en %prot. Le taux d’ ??lactalbumine en %lait et surtout en %prot est affecté par une région localisée à 58-59Mb sur BTA20. Une région QTL ayant des effets sur de nombreux caractères exprimés surtout en %lait a également été identifiée en races NO et HO sur BTA14 (1,7-1,8Mb). Ces QTL expliquent de 5 (BTA14) à 51% (BTA11) de la variance génétique du caractère. D’autres QTL très significatifs sont également mis en évidence en race NO sur BTA2 et 13, HO sur BTA20 (32Mb) et MO sur BTA25 et 29. Enfin, de nombreuses autres régions atteignant des seuils un peu moins significatifs sont également détectées. Les gènes des caséines (BTA6-87Mb), de la ?-lactoglobuline (BTA11), ainsi que les gènes DGAT1 (BTA14) et GHR (BTA20-32Mb) connus pour affecter le taux protéique apparaissent comme de bons candidats pour certains de ces QTL. Cette étude constitue une première étape pour identifier les mutations causales et mettre en place une sélection génomique pour la composition protéique du lait.

Bovins laitiers | Génétique | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière