Tous les textes des 3R

Capacité d’adaptation des exploitations d’élevage

Bovins laitiers | Capacité d’adaptation | Conduite d’élevage | Travail

Itinéraires vers des systèmes autonomes et économes en intrants : motivations, transition, apprentissages

COQUIL X. (1,2), LUSSON J.M. (3), BEGUIN P. (4), DEDIEU B. (5)

(1) INRA Unité ASTER Mirecourt 662 avenue Louis Buffet, 88500 Mirecourt

(2) INRA Unité Métafort, site de Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle

(3) RAD Réseau Agriculture Durable, Pôle INPACT Bretagne 17, rue du Bas Village, CS 37725, 35577 Cesson-Sévigné Cédex

(4) IETL, Université de Lyon 2, 86, rue Pasteur F-69365 Lyon cedex 07

(5) INRA UR 1218, Departement SAD, Theix, F-63122 Saint-Genès-Champanelle

RESUME

Le regain d’intérêt des agriculteurs pour la polyculture élevage, autonome et économe en intrants, est un enjeu majeur pour le développement durable des territoires ruraux de plaine. Nous analysons la transition des systèmes de polyculture élevage consommateurs d’intrants, vers des systèmes autonomes et économes en intrants avec ses éléments facilitateurs afin de cerner les conditions de sa réalisation. Cette analyse est menée à partir de 3 dispositifs d’entretiens portant sur 92 exploitations : 42 exploitations non engagées dans une dynamique de changement et 50 ayant cheminées vers l’autonomie. Ces analyses mettent en avant les freins (technicité de la conduite des systèmes herbagers, difficulté de sécurisation de l’offre fourragère...) et les motivations (favoriser la santé animale par plus d’herbe dans le système, diminuer le temps de travail…) au changement. Elles révèlent aussi les difficultés (autonomie alimentaire...) et les facteurs facilitant la transition (groupes d’échanges de pratiques, contractualisation MAE…). Les transitions sont initiées par une incohérence ressentie par l’agriculteur entre ce sur quoi il agit au quotidien (objet), les pratiques agricoles qu’il met en œuvre, ce qui a du sens et qui est important dans l’exercice de son métier (ses normes professionnelles) ainsi que la façon dont il se positionne dans la société (ses valeurs). La transition aboutit à la mise en place d’une nouvelle cohérence dans le travail de l’agriculteur : il change de métier. Les agriculteurs mobilisent 30 outil-clefs pour transiter vers l’autonomie. Certains outil-clefs jouent un rôle important en matière d’évolution des normes professionnelles : la mise en place du pâturage tournant écarte les agriculteurs de la planification et les oblige à ajuster leur conduite en permanence. L’agriculteur est l’acteur principal de la transition vers l’autonomie. Ce travail met des ressources à disposition des agriculteurs volontaires pour aller vers l’autonomie.

Bovins laitiers | Capacité d’adaptation | Conduite d’élevage | Travail

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière