Tous les textes des 3R

Environnement

Caprins | Environnement

Methanisation du Lactoserum à La Ferme

LEFRILEUX Y. (1), CASTILLON P. (2)

(1) Station expérimentale caprine du Pradel EPLEFPA – Institut de l’Elevage, Le Pradel, 07170 - MIRABEL

(2) Institut National Polytechnique – Ecole d’ingénieurs de Purpan, 31076 Toulouse

RESUME

La gestion du lactosérum pur issu de la transformation fromagère fermière est une préoccupation pour les producteurs. En effet, sa charge organique élevée en fait un effluent fortement polluant. Le lactosérum, mélangé aux eaux blanches, représente à lui seul 80% de la charge polluante des rejets. La méthanisation de ce substrat est une alternative intéressante aux procédés de gestion/traitement déjà existants. Outre l’aspect épuratoire, elle permet de valoriser une source de matière organique facilement disponible en énergie renouvelable, par la production de biogaz. Cette étude a eu pour but de participer à la mise au point d’un procédé efficace, rustique, simple d’utilisation, financièrement abordable et adapté aux dimensionnements nécessairement réduits des ateliers fermiers. L’étude expérimentale a été menée sur un micro-pilote d’1m3 à lit de boues granulaires, de type infiniment mélangé. Les premiers résultats expérimentaux font état d’un bon fonctionnement à un niveau de charge de 6 kg DCO/m3/jour correspondant à 90L de lactosérum, selon une modalité d’apport très fractionnée sur 24h. Le rendement en méthane a atteint plus de 95% du potentiel théorique. En termes de performances épuratoires 80 à 90% de la DCO entrante sont abattus, réduisant alors largement l’impact du rejet en termes de pollution. Les résultats de l’augmentation de charge de 6 à 8 kg DCO/m3/jour dénotent d’un moins bon fonctionnement général et soulèvent la question du maintien de la biomasse microbienne dans le digesteur pour assurer des performances optimales. La mise en place de supports favorisant la formation de biofilms bactériens à l’intérieur du digesteur semble une réponse à cette difficulté. La deuxième partie de l’essai a consisté à utiliser comme substrat du lactosérum dilué. Ces premiers essais laissent à penser à une amélioration possible dans le fonctionnement et la stabilité du process. Des essais complémentaires demandent à être conduits avant d’envisager un développement auprès des producteurs. L’attente des producteurs fermiers en la matière est importante : disposer de techniques permettant de concilier la diminution des rejets et la production d’énergie à la ferme.

Caprins | Environnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière