Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Bovins laitiers | Systèmes d’élevage

Etude des lactations longues (>600 jours) chez la vache laitière haute productrice

BARBET M. (1), JAY V. (1), POMIÈS D. (2, 3)

(1) INRA, UE1296 Monts d’Auvergne, Le Roc, F-63210 Orcival, France

(2) INRA, UMR1213 Herbivores, Theix, F-63122 Saint-Genès Champanelle, France

(3) Clermont Université, VetAgro Sup, UMR1213 Herbivores, BP 10448, F-63000 Clermont-Ferrand, France

INTRODUCTION

Ces dernières années, dans de nombreux pays, l’intervalle
vêlage-vêlage (IVV) des vaches Prim’Holstein hautes
productrices a fortement augmenté du fait de la dégradation
de leurs performances de reproduction (Pollott, 2011). En
France, avec 20% de lactations supérieures à 395 jours (Trou
et al., 2010), il devient impossible pour les éleveurs qui le
souhaitent de grouper les vêlages sur une seule période de
l’année. La solution envisagée par Brocard et al. (2010) est la
mise en place à 6 mois d’intervalle de 2 périodes restreintes
de reproduction. Cela permettrait de ne pas réformer les
vaches non gestantes à l’issue de la première période, en
allongeant de 6 mois leur lactation. Mais, au vu de la très
bonne persistance laitière des animaux actuels, un
allongement de 10 mois de la lactation pourrait aussi être
envisagé, pour ne conserver qu’une seule période de mise
bas par an.

Bovins laitiers | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière