Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Caprins | Systèmes d’élevage

L’élevage caprin en zone de montagne. Cas de la région de Tizi-Ouzou (Algérie)

MOUHOUS A. (1), BOURAINE N. (1), BOUARABA F. (1)

(1) Faculté des Sciences Biologiques et Agronomiques, Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou, Algérie

INTRODUCTION

En Algérie, le lait de chèvre représente une part négligeable
dans la production nationale de lait. Bien que l’effectif caprin
de races croisées ait doublé au bout de 20 ans (1992 –
2011), pour atteindre 4544000 têtes, la production de lait de
chèvre a connu une faible progression en termes de quantité
produite. Durant cette période, la quantité de lait produite est
passée de 138800 à 248400 tonnes (FAO, 2012). Le
système d’élevage caprin demeure extensif. Il est surtout
localisé dans les zones montagneuses. Cet élevage est
considéré souvent comme activité secondaire qui assure une
liquidité financière en cas de besoins (Jansen et van den
Burg, 2004). Plusieurs tentatives de son développement ont
été lancées auparavant, mais avec peu de succès (MARA,
1971). Avec une alimentation basée sur le pâturage, la
productivité laitière des chèvres est toujours faible. Cela
représente l’une des contraintes au développement d’une
filière caprine laitière. Notre étude vise à comprendre les
volets structurels et fonctionnels des élevages caprins.
L’objectif principal est de faire une caractérisation typologique
des élevages caprins laitiers dans la région de Tizi-Ouzou.

Caprins | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière