Tous les textes des 3R

Environnement

Alimentation | Bovins laitiers | Environnement | Equipement et logement

Émissions de gaz en bâtiment bovin lait : interactions entre conduite et nutrition azotée

EDOUARD N. (1,2), CHARPIOT A (3), ROBIN P. (4,5), LORINQUER E. (3), DOLLE J.-B. (3), FAVERDIN P. (1,2)

(1) INRA, UMR1348 PEGASE, F-35590 Saint Gilles, France

(2) Agrocampus Ouest, UMR1348 PEGASE, F-35000 Rennes, France

(3) Institut de l’élevage, Service Bâtiments Environnement, 149 rue de Bercy, F-75012 Paris, France

(4) INRA, UMR1069 SAS, F-35000 Rennes, France

(5) Agrocampus Ouest, UMR1069 SAS, F-35000 Rennes, France

INTRODUCTION

L’élevage est responsable de 68% des émissions de
méthane et 75% des émissions d’ammoniac françaises
(CITEPA 2012). L’alimentation est un des premiers leviers
d’action pour réduire ces émissions. Une diminution de
l’ingestion d’azote permet une baisse de l’excrétion azotée,
notamment vers l’urine (Castillo et al., 2000), et ainsi une
modification du potentiel d’émissions de NH3 des effluents.
De plus, la France se caractérise par des modes de logement
produisant du fumier dont les émissions sont supérieures au
lisier du fait des fermentations et des fortes températures de
la litière. Cette étude analyse donc les interactions entre
apports d’azote par la ration (N- et N+) et modes de logement
produisant du lisier (logettes lisier, LL) ou du fumier (litière
accumulée, LA) et leurs conséquences sur les productions
animales et les émissions gazeuses.

Alimentation | Bovins laitiers | Environnement | Equipement et logement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière