Tous les textes des 3R

Qualité nutritionnelle des produits et santé humaine

Bovins à viande | Complémentation | Qualité des produits | Qualité nutritionnelle | Qualité viande

Impact de différents modes d’apport alimentaire de sélénium sur le statut en sélénium plasmatique chez le bovin.

J.F. CABARAUX (1), J.L. HORNICK(1), L. ISTASSE(1), I. DUFRASNE(2)

(1) Service de Nutrition, Faculté de Médecine Vétérinaire, Université de Liège, Bât. B43, B4000 Liège, Belgique

(2) Station Expérimentale, Faculté de Médecine Vétérinaire, Université de Liège, Bât. B39, B4000 Liège, Belgique

RESUME

Douze génisses ont été réparties en quatre lots de trois animaux. Elles ont reçu pendant un mois une ration composée d’ensilage d’herbe, d’orge et de pulpes de betterave séchées et dépourvue ou enrichie d’un supplément en sélénium. Le sélénium était soit apporté par de l’herbe et de l’orge produits avec des engrais enrichis en sélénium, soit par des levures cultivées avec du sélénium, soit par de la sélénite. Les génisses ont ensuite reçu une alimentation sans supplémentation en sélénium. Trois prises de sang ont été réalisées au début et à la fin de la supplémentation puis un mois après la fin de la supplémentation en sélénium. Par rapport au groupe "témoin", les trois groupes supplémentés en sélénium ont présenté des concentrations en sélénium significativement plus élevées à la fois dans le plasma et dans les globules rouges (mesurée par l’ activité de la glutathion peroxydase). Ces dernières étaient toujours élevées un mois après la fin de la distribution des rations enrichies avec les différents types d’apports en sélénium.

Bovins à viande | Complémentation | Qualité des produits | Qualité nutritionnelle | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière