• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • L’empreinte eau consommative du lait et de la viande bovine et ovine : premiers repères sur des systèmes français

    GAC A. (1), BECHU T. (1)

    (1) Institut de l’Elevage, Monvoisin, 35652 Le Rheu Cedex, France

    RESUME

    Face à l’enjeu de la gestion de la ressource en eau, des travaux se développent pour évaluer l’empreinte eau des activités agricoles. Derrière cette appellation, différentes approches et méthodes cohabitent, ce qui rend confus les chiffres et messages publiés. Les travaux les plus récents prônent de considérer la quantité d’eau dont est privée la ressource (eau consommée), pondérée par un facteur de stress hydrique régionalisé (Water Stress Index, WSI). C’est la méthode qui a été appliquée à 4 systèmes bovins allaitants, 2 systèmes ovins allaitants et 5 systèmes laitiers en France pour évaluer leur empreinte eau consommative. Les résultats sont constitués à la fois de données sur les quantités d’eau prélevées sur le cycle de vie du lait et de la viande et de premiers repères sur l’empreinte eau. Ces derniers s’avèrent extrêmement sensibles à la localisation des systèmes et très dépendants des données d’arrière-plan concernant l’empreinte eau des aliments achetés. Les avancées méthodologiques et l‘amélioration des bases de données, ainsi que la production de données françaises sur les productions végétales, permettront de consolider les résultats d’empreinte eau consommative des produits d’élevage.

    Télécharger le fichier PDF (280.4 ko)

    Voir tous les textes de : Bechu T. | Gac A.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Durabilité | Environnement | Ruminants (général)

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés