Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation | Performance

A bas comme à hauts niveaux d’apports PDI, corriger le profil en acides aminés digestibles dans l’intestin permet d’augmenter les matières protéiques du lait et l’efficience d’utilisation des PDI chez la vache laitière

LEMOSQUET, S (1), HAQUE, M-N. (2), FAVERDIN, P. (1), PEYRAUD, J-L. (1), DELABY, L. (1)

(1) INRA, Agrocampus Ouest, UMR1348 Pegase, 35590 Saint- Gilles, France
(2) Department of Animal Nutrition, University of Veterinary and Animal Sciences, Lahore, Pakistan

RESUME

L’efficience d’utilisation des PDIE chez les vaches laitières dépend de l’équilibre PDIE/UFL et la valeur de 100 g de PDIE/UFL a été retenue dans le système INRA en 2007 comme une valeur seuil au-delà de laquelle l’efficience de synthèses des protéines du lait devient trop faible. Mieux corriger le profil en acides aminés digestibles dans l’intestin (AADI) est potentiellement un autre moyen d’augmenter l’efficience d’utilisation des PDIE. Cependant, les recommandations en LysDI et MetDI ont été établies à des niveaux d’apports PDIE (?110 PDIE/UFL) supérieurs à la valeur seuil de 100 PDIE/UFL. Il importe donc de savoir si la correction du profil en AADI permet d’augmenter les synthèses de matières protéiques et l’efficience d’utilisation des PDIE à bas comme à hauts niveaux d’apports PDIE. Les effets de la correction de profils en AADI en interaction avec le niveau d’apport PDIE/UFL ont été analysés dans 6 essais. Les vaches recevaient des régimes à base d’ensilage de maïs. La correction des AADI a porté sur LysDI et MetDI (2 essais) seules, ou associées à HisDI et LeuDI (1 essai), ou associés aux 7 autres AA indispensables (3 essais). Quel que soit le niveau PDIE/UFL (de 92 à 122), la correction du profil en AADI a augmenté les synthèses de matières protéiques (de 48 g/j) et l’efficience des PDIE (de 0,625 à 0,665) sans aucune interaction. Corriger le profil en LysDI et MetDI à des niveaux PDIE ? 100 g/UFL permet bien d’accroître sensiblement l’efficience. Cependant, la réponse a été plus importante lorsqu’un supplément d’HisDI et de LeuDI a été également apporté. A l’avenir il semble donc important de mieux préciser leurs recommandations.

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation | Performance

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière