• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Simulation de la demande d’assurance prairie des éleveurs de bovins "naisseur-herbager" et de l’impact de l’assurance sur la distribution des profits

    MOSNIER C. (1, 2)

    (1)INRA, UMR 1213 Herbivore, F-63122 Saint-Genès Champanelle (2) UMT Systèmes Allaitants, Fourrages & Environnement

    RESUME

    Dans la perspective de la mise en place de l’assurance récolte pour les prairies, cette étude a pour objectif d’estimer la demande des éleveurs de bovins de type « naisseur-herbager » pour cette assurance et ses conséquences sur la distribution des profits. Pour cela, des simulations ont été effectuées à partir d’un modèle en programmation stochastique discrète qui optimise l’utilité espéré des profits en prenant en compte les risques de productions d’herbe. La substitution entre assurance prairie et auto-assurance (baisse du chargement, stock de fourrage de sécurité) est prise en compte. Les résultats indiquent que les éleveurs seraient prêts à payer jusqu’à 14 €/ha, 19 €/ha et 34 €/ha pour couvrir toute leur surface en herbe avec une couverture, respectivement, de 70 %, 80 % et 90 % des rendements moyens. De plus, si le coût de l’assurance est de 130 % de l’indemnité moyenne reçue et que les primes d’assurance sont subventionnées, la sensibilité des profits aux pertes de production d’herbe supérieures à 30 % est réduite. Si le coût d’assurance est élevé (200 % ou plus de l’indemnité moyenne), le régime des calamités agricole reste plus favorable à l’éleveur que l’assurance privée subventionnée.

    Télécharger le fichier PDF (355.3 ko)

    Voir tous les textes de : Mosnier C.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Conseil | Economie | Ruminants (général)

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés