• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Estimation des effets de la consanguinité et du croisement pour les caractères de production chez les vaches de race Prim’Holstein, Montbéliarde et Normande

    DEZETTER C. (1, 2, 3), LECLERC H. (4), MATTALIA S. (4), BARBAT A. (5), BOICHARD D. (5), DUCROCQ V. (5)

    (1) PAS’SAS, 4 rue des Epicéas, 25640 Roulans, France (2) LUNAM Université, Oniris, UMR1300 BioEpAR, 102 Route du Gachet, 44307 Nantes cedex 03, France (3) Groupe ESA, URSE, 55 rue Rabelais, 49007 Angers cedex 01, France (4) Institut de l’Elevage, GIPSIE, 149 rue de Bercy, 75595 Paris cedex 12, France (5) INRA, UMR 1313 GABI, Domaine de Vilvert, 78352 Jouy en Josas cedex, France

    RESUME

    Le croisement laitier est actuellement considéré comme une option pour améliorer les caractères fonctionnels. Toutefois, les études réalisées en France portent principalement sur la variabilité intra race et les paramètres de croisement sont mal connus. L’objectif de cette étude est d’estimer les effets génétiques additifs et de croisement (hétérosis, pertes de recombinaison) pour les caractères de production laitière, le score cellulaire, le taux de conception et l’intervalle vêlage-première insémination (IVIA1) pour les croisements Prim’Holstein (PH) × Montbéliarde (MO) et Prim’Holstein (PH) x Normande (NO). La race PH présente une supériorité génétique par rapport aux races MO et NO de +983 kg et +2225 kg pour la quantité de lait, de +36 kg et +80 kg pour la matière grasse et de +23 kg et +53 kg pour la matière protéique respectivement. Par contre, elle est génétiquement inférieure aux deux autres races de -0,59 g/kg et -3,4 g/kg pour le TB, de -1,0 g/kg et -3,0 g/kg pour le TP, de -11 et de -9 points de taux de conception et de +18 jours et +15 jours pour l’IVIA1, respectivement. Pour le score cellulaire, la race PH est génétiquement inférieure à la race MO de +0,32 et supérieure à la race NO de -0,45. La dépression de consanguinité entraine une perte de 41 kg pour la quantité de lait, de -1,7 kg pour la matière grasse, de -1,3 kg pour la matière protéique et de -0,27 point de taux de conception par point de consanguinité en race PH. L’effet de la consanguinité est plus faible dans les deux autres races sur les caractères laitiers et plus important sur le taux de conception. L’estimation des effets d’hétérosis est favorable pour tous les caractères, avec un gain de 315 kg et 466 kg pour le lait, de 5 points et 2 points de taux de conception et de -3 jours et -4 jours pour l’IVIA1 pour les vaches croisées de première génération (F1) PH x MO et PH x NO respectivement. L’hétérosis estimé pour les taux et le score cellulaire est faible. Ainsi les vaches F1 PH x MO ont une production laitière proche de celle des vaches de race PH avec un niveau de fertilité bien meilleur. Néanmoins, du fait de la perte de la moitié de l’hétérosis et de l’existence d’importants effets de pertes de recombinaison (-91 kg et -72 kg pour le lait et de -1,25 et -3,5 points de taux de conception chez les vaches ¾ PH x MO et PH x NO respectivement), une partie de l’avantage observé chez les F1 est perdu chez les vaches ¾.

    Télécharger le fichier PDF (317 ko)

    Voir tous les textes de : Barbat A. | Boichard D. | Dezetter C. | Ducrocq V. | Leclerc H. (jefo canada) | Mattalia S.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Génétique | Génomique

    Autres textes des

    3R 2014 - Séance :

    Génétique

    Mise en place d’évaluations génomiques dans les races bovines laitières à effectifs limités en France  

    HOZE C., FRITZ S., BAUR A., PHOCAS F., BOICHARD D., DUCROCQ V., CROISEAU P.

    Développement d’un outil génomique de présélection sur aptitudes bouchères et facilité de naissance en races Charolaise, Limousine et Blonde d’Aquitaine 

    SAINTILAN R., CAPITAN A., BENOIT M., BARBIER S., FRITZ S.

    Incidence des caractéristiques zootechniques et génétiques des broutards sur les performances des jeunes bovins en engraissement 

    VALANCE S., COUTARD J-P., GUILLAUME A., BASTIEN D., LE PICHON D.

    Sélection génomique en ovins laitiers en France : principaux résultats et conséquences pour la mise en place de schémas de sélection génomique 

    BARILLET F., BALOCHE G., BUISSON D., LAGRIFFOUL G., AGUERRE X., BOULENC P., FIDELE F., FREGEAT G., GIRAL-VIALA B., GUIBERT P., PANIS P., SOULAS C., ROBERT-GRANIE C., LARROQUE H., LEGARRA A., ASTRUC J.M.

    Bilan de la méthode de Sélection à Parenté Minimum après 6 ans d’application dans le schéma de sélection caprin 

    PALHIERE I., CLEMENT V., MARTIN P., COLLEAU J-J.

    Assignation de parentés pour les populations françaises de petits ruminants en sélection 

    TORTEREAU F., PALHIERE I., MORENO C., TOSSER-KLOPP G., BARBOTTE L., LAGRIFFOUL G., MARTIN P., LAHALLE-FAUCON F., RAOUL J.

    Affiche • Enquêtes auprès des acteurs de la filière bovine laitière : quelle place pour les critères de qualité du lait dans les objectifs de sélection ? 

    PINARD D., DUEZ E., FOURDIN S., BROCHARD M.

    Affiche • Mise en place de l’évaluation génomique française officielle en race Brune 

    BAUR A., FRITZ S., PROMP J., BULOT O., BOICHARD D., DUCROCQ V., CROISEAU P.

    Affiche • Performances zootechniques et aptitude fromagère en 1ère lactation de vaches croisées Holstein x Normande sélectionnées pour le gène DGAT1 

    BARBEY S., LEFEBVRE R., DESPLACES E., DELACROIX-BUCHET A., BOICHARD D., GALLARD Y.

    Affiche • Effet de la parité, de la saison de vêlage et du secteur de production sur la variabilité de la forme de la courbe de lactation pour la production laitière chez la vache laitière Holstein en Tunisie 

    KHALIFA M., BEN GARA A., HAMROUNI A.

    Affiche • Une expérimentation bovine de sélection divergente sur la résistance aux mammites cliniques et la mobilisation corporelle des races Holstein et Normande 

    LEFEBVRE R., BARBEY S., GALLARD Y., BOICHARD D.

    Affiche • Polymorphisme et fréquences alléliques de la caséine kappa (CSN3) dans les races bovines en Bulgarie 

    ANGELOVA T., YORDANOVA D., KARABASHEV V., KALAYDHZIEV G., LALEVA ST., CASSANDRO M., KRASTANOV J., POPOVA Y., OBLAKOV N.

    Affiche • Caractérisation de l’aptitude à coagulation du lait des vaches Salers et identification d’un variant rare de la caséine kappa 

    BIANCHI L., MARTIN B., VEDRINE A., LEROUX C., HAUDEBOURG E., FERLAY A., AGABRIEL J., CIRIE C., MIRANDA G., MARTIN P.

    Affiche • Mutations candidates affectant la composition protéique du lait dans trois races bovines 

    SANCHEZ M-P., GOVIGNON GION A., FERRAND M., GELE M., POURCHET D., ROSSIGNOL M-N., FRITZ S., BOUSSAHA M., CAPITAN A., ROCHA D., MIRANDA G., MARTIN P., BROCHARD M., BOICHARD D.

    Affiche • Anomalies congénitales dans la descendance d’un taureau Montbéliard 

    OTZ P., BECKER C., ARCANGIOLI M-A., FAYOLLE G., DANCHIN-BURGE C., CAPITAN A.

    Affiche • Performances de croissance et de viabilité des agneaux D’man dans la station INRAA d’Adrar (sud ouest d’Algérie) 

    BOUBEKEUR A., BENYOUCEF M-T., LOUNASSI M., SLIMANI A.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés