• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Sarcocystis hominis est fréquemment associé aux lésions de myosite éosinophilique chez les bovins

    BERTIN M. (1), LEMIEUX D. (1), ROSSERO A. (1), ALBARIC O. (2), OUDOT N. (3), WILLEMSE C. (1), CHIESA F. (4). MAGRAS C. (1), CAPPELIER J.M. (1)

    (1) Hygiène et Qualité des Aliments – SECALIM. Lunam Université. Oniris. Ecole nationale vétérinaire, agro-alimentaire, et de l’alimentation Nantes Atlantique. BP 40706. Nantes cedex 3, France. (2) Histologie-Anatomie Pathologique. Lunam Université. Oniris. Ecole nationale vétérinaire, agro-alimentaire, et de l’alimentation Nantes Atlantique. BP 40706. Nantes cedex 3, France. (3) Boviloire. 12 avenue Jean Joxé. 49103 Angers Cedex, France. (4) Unversità degli Studi di Torino Dipartimento di Scienze Veterinarie Settore di Ispezione degli Alimenti di O.A.Grugliasco (TO), Italia.

    RESUME

    Chez les bovins, la myosite éosinophilique (ME) est une inflammation des muscles striés, se traduisant par l’apparition de nombreuses petites lésions multifocales grises-vertes, fusiformes à rondes, entraînant le plus souvent la saisie de toute la carcasse à l’abattoir. La ME est ainsi responsable d’une importante perte économique dans la filière viande bovine. À titre d’exemple, la prévalence de la ME chez les bovins abattus en Pays de la Loire atteint 0,086 %, en 2011, pour une perte estimée à 533 610 euros. La sarcosporidiose est une maladie parasitaire due au développement de coccidies kystogènes du genre Sarcocystis. Chez les bovins, la sarcosporidiose musculaire est le fait de 3 espèces : Sarcocystis cruzi, S. hirsuta et S. hominis. Ces espèces conduisent à la formation de kystes microscopiques dans les muscles striés. Plusieurs études expérimentales suggèrent que Sarcocystis spp. est responsable de la formation de lésions de ME. Cependant, le mécanisme pathogénique est à ce jour inconnu et bien que les lésions de ME soient relativement rares, la prévalence de la sarcosporidiose bovine est très élevée. L’objectif de cette étude était de connaître les espèces de Sarcocystis associées aux ME chez les bovins et de déterminer leur implication dans l’apparition de ces lésions. Ainsi, 305 prélèvements de muscles provenant de 75 animaux saisis pour ME à l’abattoir et de 31 animaux sains témoins ont subi une analyse histologique et une PCR multiplex afin d’identifier les espèces de Sarcocystis éventuellement présentes. Les prévalences de l’infection à Sarcocystis chez les animaux saisis (avec lésions de ME) et chez les animaux témoins (sans lésion de ME) sont très proches (90 % et 100 % respectivement). La race blonde d’aquitaine présente la prévalence de saisie pour ME la plus élevée. L’analyse histologique a montré que les kystes à paroi épaisse (S. hominis ou S. hirsuta) sont observés dans 66 % des prélèvements réalisés sur carcasses saisies et dans 19 % des prélèvements sur carcasses témoins. Les kystes à paroi fine (S. cruzi) sont observés dans 27 % des prélèvements sur carcasses saisies et dans 80 % des prélèvements sur carcasses témoins. La PCR Multiplex a montré que S. hominis et S. cruzi sont détectés dans respectivement 70 % et 7,5 % des prélèvements sur carcasses saisies et dans respectivement 32 % et 21 % des prélèvements sur carcasses témoins. Des doubles infections (à S. hominis et S. cruzi) ont été observées dans 23 % des prélèvements sur carcasses saisies et dans 47 % des prélèvements sur carcasses témoins, ce qui suggère qu’une co-infection n’est pas une condition nécessaire à la formation des lésions de ME. Ces résultats montrent que S. hominis est significativement plus fréquemment associée aux lésions de ME chez les bovins que S. cruzi, et que la réponse immunitaire provoquée par Sarcocystis pourrait dépendre de l’espèce ayant infecté l’hôte en premier.

    Télécharger le fichier PDF (355.6 ko)

    Voir tous les textes de : Albaric O. | Bertin M. | Cappelier J.M. | Chiesa F. | Lemieux D. | Magras C. | Oudot N. | Rossero A. | Willemse C.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Ruminants (général) | Santé animale

    Autres textes des

    3R 2014 - Séance :

    Santé et Bien-être

    MORTALIVEAU : outil web d’aide à l’analyse de la mortalité des veaux allaitants pour faciliter les démarches d’intervention en élevage 

    MOUNAIX B., ROUSSEL P., ASSIE S.

    Douleur en élevage : représentations et pratiques des éleveurs, exemple de l’écornage 

    KLING-EVEILLARD F., LE GUENIC M., COURBOULAY V., HOCHEREAU F., SELMI A., SEIGNER A., FOUSSIER M., MIRABITO L., MOUNAIX B.

    Evolution des indicateurs de santé mammaire dans les élevages bovins laitiers français depuis 14 ans  

    ROUSSEL Ph., BALLOT N.

    Vitesse de progression du front des épizooties de fièvre catarrhale ovine en France  

    PIOZ M., GUIS H., GAY E., DURAND B., PLEYDELL D., ABRIAL D., CALAVAS D., LANCELOT R., DUCROT C.

    Réussite du transfert d’immunité passive et qualité du colostrum chez les caprins dans les Deux-Sèvres 

    EHRHARDT N., CHAIGNEAU P., JOURDAIN L., BAUDRY C.

    Un premier cas de résistance aux lactones macrocycliques chez les nématodes gastro-intestinaux confirmé en élevage ovin en France 

    PARAUD C., PORS I., MARCOTTY T., DEVOS J.

    Affiche • Utilisation de marqueurs de stress oxydatif et d’inflammation pour évaluer l’état de santé des troupeaux bovins laitiers 

    ROBERT F., FAVERDIN P.

    Affiche • Marqueurs sanguins d’inflammation, du métabolisme et paramètres de production chez des vaches laitières péri-parturientes 

    KAEWLAMUN W., LAGOFUN B., HUMBLOT P., TECHAKUMPHU M., TRISTANT D., DUVAUX-PONTER C., PONTER A-A.

    Affiche • IDEC© : un indicateur de cétose chez la vache laitière 

    ALVES DE OLIVEIRA L., BERTRAND E., COMMUN L.

    Affiche • Les mammites bovines : état des lieux dans 50 exploitations laitières de la région centre de l’Algérie 

    SAIDI R., KHELEF D., KAIDI R.

    Affiche • Diagnostic sanitaire Mammaire des troupeaux bovins hors sol dans la région de Monastir en Tunisie 

    M’SADAK Y., MAKHLOUF M., BEN OMRANE H.

    Affiche • Paramètres d’évolution cellulaire du lait de vache en élevage hors sol (Sahel Tunisien) 

    M’SADAK Y., HAJ MBAREK R., MIGHRI L.

    Affiche • Efficacité préventive et curative d’une désinfection collective avec Saniblanc Litières® en pédiluve à sec vis-à-vis de la dermatite digitée en élevage laitier 

    LEPERLIER I., AUBINEAU T., GEOLLOT S., LEHEBEL A., GUATTEO R., BAREILLE N.

    Affiche • Caractérisation moléculaire de Giardia chez le veau dans quelques élevages de la région d’ Alger 

    BAROUDI D., KHELEF D., GOUCEM R., HAKEM A., ABDELAZZIZ A., XIAO L.

    Affiche • Apport d’une analyse statistique de type cas/témoins en complément d’une analyse transversale pour l’identification des facteurs de risque de la mortalité des agneaux 

    GAUTIER J-M., DOUTART E., RIBAUD D., SAGOT L., CHOMEL M., CORBIERE F.

    Affiche • Étude de la toxicité de foin de fétuque endophyté sur ovins laitiers 

    ZBIB N., REPUSSARD C., TARDIEU D., GUERRE P.

    Affiche • Coproscopies de mélange et de broyat : des outils développés pour améliorer le suivi des infestations par les Nématodes du tube digestif chez les chèvres 

    MANOLARAKI F., BOUKARY M., PARDO E., POMMARET A., LE FRILEUX Y., THUAULT F., COSNIER K., HOSTE H.

    Affiche • Evolution de la taille des citernes et de la répartition du lait dans la mamelle chez la chamelle (Camelus dromedarius) durant la lactation 

    ATIGUI M., HAMMADI M., BESSALAH S., HARRABI H., KHORCHANI T., MARNET P-G.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés